[PS3 / PSP]Avis et critiques des jeux PS3 et PSP

Envie de parler de la PlayStation 4 ou de la Xbox One ? Les jeux sur PC, smartphone, tablette ou autres appareils vous intéressent ? C'est ici que ça se passe !

[PS3 / PSP]Avis et critiques des jeux PS3 et PSP

Messagepar Halouc » Mar 28 Oct 2008 - 04:00

Vous voulez donner un avis sur un jeu PS3 ou PSP, ce topic est fait pour vous :P .


-La critique doit être sur ce topic.
-Elle doit avoir un minimum de consistance et pas de "way cay tro bien"
-Avoir terminé le jeu (sauf si vous avez abandonné pour divers raisons)
-Aucune image qui peux déformer la page (les screenshots d'éditeur en 1280*720 par exemple).

-Ce topic n'est pas un lieu de débat
-La 1ère page sera souvent mis a jour pour faire un lien direct sur les critiques.


PLAYSTATION 3 & 2

A

B

C

D

Dead Space
Avis de Halouc (Must Have) Cliquez ici!!!

E

F

G

H

I

J

Q

L

M

Metal Gear Solide 4 : The Guns of the patriots
Avis de InGueMark (Must Have) Cliquez ici!!!

N

O

P

Q

R

S

T

U

Uncharted
Avis de Mheishiro (Best Game) ]Cliquez ici!!!

V

W

X

Y

Z




PLAYSTATION PORTABLE

A

B

C

D

E

F

Final Fantasy Tactics
Avis de Eldroth (Best Game Ever ) Cliquez ici!!!

G

H

I

J

Q

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z
Dernière édition par Halouc le Mar 06 Jan 2009 - 15:02, édité 6 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Halouc
Silicon Mario
Silicon Mario
 
Messages: 24614
Inscrit le: Dim 02 Mars 2003 - 18:25
Localisation: Rennes (Bretagne)
Status: Hors-ligne

Messagepar ChronoSora » Mar 28 Oct 2008 - 15:01

Petite question^^


Est ce qu'il y a une limitation de taille?Sinon je sors mon papelard de MGS4 xD
ChronoSora
Mario
Mario
 
Messages: 244
Inscrit le: Ven 30 Mai 2008 - 21:41
Localisation: Dieppe(76)
Status: Hors-ligne

Messagepar Halouc » Mar 28 Oct 2008 - 15:03

ChronoSora a écrit:Petite question^^


Est ce qu'il y a une limitation de taille?Sinon je sors mon papelard de MGS4 xD


Aucune.

Pas de

"Kikou je viens de jouer 1 heure et cay tro de la balle".


Enfin évite de balancer des screenshot en 1280*720 pour éviter de déformer la page.
Avatar de l’utilisateur
Halouc
Silicon Mario
Silicon Mario
 
Messages: 24614
Inscrit le: Dim 02 Mars 2003 - 18:25
Localisation: Rennes (Bretagne)
Status: Hors-ligne

Messagepar dread » Mar 28 Oct 2008 - 15:14

Halouc a écrit:
ChronoSora a écrit:Petite question^^


Est ce qu'il y a une limitation de taille?Sinon je sors mon papelard de MGS4 xD


Aucune.

Pas de

"Kikou je viens de jouer 1 heure et cay tro de la balle".


Enfin évite de balancer des screenshot en 1280*720 pour éviter de déformer la page.


Juste pour aider, il y a des hebergeur de photo chez nofrag ou canardpc qui permettent de redimensionner tes screen en 600px. Ca colle pille au forum.
-Dis donc toi ! Tu sais que tu as la tête de quelqu'un qui vaut 2000 Pokédollars ?
-Oui, mais toi tu n'as pas la tête de celui qui les encaissera.
Avatar de l’utilisateur
dread
Silver Mario
Silver Mario
 
Messages: 5866
Inscrit le: Sam 10 Déc 2005 - 22:44
Localisation: dans la zone...
Status: Hors-ligne

Messagepar mheishiro » Ven 31 Oct 2008 - 13:17

Je suis à 1 heure de Uncharted!! Cay tro bo!!! 25/20!!

UNCHARTED

Bon, un peu de sérieux. Alors voilà, à l'achat de ma ps3, j'avais pris GTA et Uncharted. J'avais presque de suite prêté Uncharted à un ami. Depuis j'avais enchainé GTA et Ratchet. Il me reste MGS de côté (en jeu à mode solo) mais c'est bien simple, je n'arrive pas à accrocher! On progresse dans le jeu pour voir la suite de l'histoire et non pas parce que le jeu est plaisant à jouer (mon avis). Donc voilà, je me suis attaqué à Uncharted.

Histoire
On est dans la peau de Nate Drake, prétendu descendant d'un grand explorateur (Drake). Celui-ci, chasseur de trésor, aurait trouvé El Dorado en son temps. A l'aide d'une carte (normalement secrète mais pas pour les centaines d'ennemis que vous affronterez 0_°), Nate tentera de retrouver ce trésor, accompagné de Sully, un partenaire plutôt douteux, et d'une journaliste qui tient là le reportage de l'année.



Plaisir immédiat
Dès les premières minutes, Uncharted se révèle très agréable à jouer! Prise en main facile. On enchaîne les cascade sans problème. Les décors et la caméra servent parfaitement le jeu. On est pas devant un Prince of persia où on a tenté tel saut à cause d'une perspective douteuse.
Ce qui ajoute également au plaisir sont les graphismes!
C'est beau! C'est coloré! On se prend à attendre le prochain tableau pour voir ce que nous ont réservés les développeurs.
Je me souviens m'être arrêté plusieurs fois pour admirer le travail! Je suis en haut d'une cascade, elle finit plusieurs dizaines de metres plus bas sur un avion crashé, et au loin le soleil reflète l'eau! Si tous les développeurs pouvaient avoir une si belle imagination!
Lorsqu'on regarde au loin un effet de flou s'ajoute.

Image

Les musiques sont également très prenantes, et ceux dès l'écran titre! Elles semblent sorties de "twister"!

La difficulté est très bien dosée (plusieurs niveaux vous sont proposés). L'IA n'est pas inoubliable mais suffisante je pense pour ce genre de jeu. On a parfois de grandes vagues d'ennemis à tuer, donc mieux vaut qu'ils ne soient pas trop malins.

Image

De plus la richesse des actions réalisables empêchent de s'ennuyer! Entre une course folle en voiture et la remontée d'une rivière en jet-ski, vous serez dans la forêt, en évitant soigneusement les pièges posés là par vos ennemis. Sur la fin, le jeu revêt même des airs de survival horror, mais là je n'en dis pas plus!

Image

Dès les premières répliques, et comme tous jeux traduits en français, on s'inquiète un peu de savoir si le jeu des comédiens tiendra la route. Aucun problème de ce côté. Les voix ne cassent pas la tête. L'humour est toujours présent. C'est toujous marrant d'entendre son perso balancer un "ouai ok, à plus" suite à un headshot qui calme un ennemi trop bavard. :-D

Pour la durée de vie, comptez une bonne dizaine d'heures, à moins de courir comme un fou. Les plus courageux chercheront les 60 trésors à trouver. Plusieurs bonus sont à débloquer comme des vidéos making-off.

Voilà, en conclusion, Uncharted est le jeu qui m'a le plus emballé sur ps3 jusqu'à présent. Dès qu'on y est, on a du mal à s'arrêter! Très bon jeu.
Avatar de l’utilisateur
mheishiro
Silver Mario
Silver Mario
 
Messages: 9300
Inscrit le: Sam 02 Nov 2002 - 00:10
Status: Hors-ligne

Messagepar Halouc » Sam 01 Nov 2008 - 19:40

Dead Space

Image

Dead Space est un titre indispensable, un titre majeure qui restera dans l'histoire, un titre qui surprend car personne ne l'attendait.

Techniquement et visuellement hallucinant, avec une ambiance superbe et un environement sonore irréprochable. Non je n'ai trouvé aucun défaut à ce titre sauf le héros qui est muet et le scénario un peu basique mais qui se suit avec passion. Jamais un jeu ne ma autant donné l'impression de contrôler quelqu'un d'aussi faible que Isaak qui à tous moment peut se faire décapiter, démembrer, mourir dans les pires souffrances sans qu'on est le temps de réagir. Jamais dans un jeu, j'ai avancé à petit pas avec la sensation de me faire embroché tous les 5 mètres à cause d'une ambiance sonore qui fait en sorte qu'on dégaine tous les 10 mètres (un bruit de pièce métallique qui tombe, des bruits qui font penser a un monstre,...). Le gameplay du titre est assez simple car il est assez proche d'un Resident Evil et consiste à décapiter tous les monstres pour les immobiliser (s'ils ne sont pas assez ils peuvent vous faire croire qu'ils sont mort et vous sautez dessus dés que vous vous en approchez). La progression se fait à la manière d'un Metroid sans le coté plateforme mais avec quelques petits passages sympa comme des zones en gravité zéro ou sans oxygène. Le bestiaire est assez varier car il va du petit insecte qu'on doit bruler au lance flamme au gigantesque boss de 30 mètres en passant par des bébés et adultes nécromorphés (un nouveau verbe), des tentacules, un espèce gros rhinocéros nécromorphe,... Enfin bref le jeu fait bouffer des variantes nécromorphes dont un au chapitre 5 qui met des sueurs froides. Globalement le titre est assez long (10 a 12 heures en normal), possède une bonne rejouabilité.

Enfin bref pas la peine de continuer, Dead Space est un titre majeure, un jeu qui a place dans une ludothèque. C'est rare mais bravo EA.

Avis d'HALOUC : MUST HAVE
Avatar de l’utilisateur
Halouc
Silicon Mario
Silicon Mario
 
Messages: 24614
Inscrit le: Dim 02 Mars 2003 - 18:25
Localisation: Rennes (Bretagne)
Status: Hors-ligne

Messagepar InGueMark » Mar 11 Nov 2008 - 22:21

Metal Gear Solid 4 : Guns Of The Patriot.

Image
Le plus beau écran pré start jamais vu dans un jeu.

Etant un grand fan de la série, je m'étais acheté le jeu à sa sortie. J'ai d'ailleurs dévoré le jeu en 2 jours. La raison principale, c'est que je ne voulais pas me faire spoiler la fin. Mais il y avait un problème avec cette attente sans fin de la sortie du jeu, puis des 2 jours passé dessus non stop : je n'avais plus du tout le recul nécessaire et j'étais partagé entre la satisfaction et l'incompréhension. C'est pour ça que je me suis promis de ne plus toucher à ce jeu avant plusieurs mois, pour pouvoir me le refaire au calme, loin de l'euphorie du day one.

Image
Toute la puissance de la PS3 pour des graphismes de fou :-D

L'aspect visuel :

J'ai donc recommencé le jeu ce mois ci, mais sur ma télé HD cette fois. Tout d'abord, le jeu n'a pas à rougir face aux productions occidentales : le jeu est très beau et clean. Rien à redire. J'ai beaucoup apprécié tout le travail effectué sur le design des robots (les geckos -> sorte de tank bipède, les planeurs, les petits appareils de reconnaissance, le mk II etc...) Les persos sont superbement modélisé/animé. La seule critique est sur les cheveux : ils peuvent être superbement reproduit (Otacon/Sunny) comme il peuvent être immonde (Naomi, certaine B&B).

Image

L'aspect audio :

Les doublages anglais sont toujours aussi bons, David Hayter prête toujours sa voie à Snake (il est d'ailleurs présent dans les premières minutes du jeu), mais on retrouve également tous le casting habituel. La musique est aussi toujours exquise : on retrouve de nouveaux thèmes (Old Snake, Love Theme...), mais également d'anciens thèmes sont de retour, intégré dans les phases de gameplay (The Best is yet to come, Snake Eater...). Un Ipod est également présent dans le jeu, il permet de réecouter d'ancienne musiques de la saga, mais également d'autre jeu de Kojima (Policenauts, Zone Of the Enders...). De nouvelles musiques sont également proposé sous forme de téléchargement gratuit. Très bonne initiative. Le seul bémol est que l'on ne peut écouter toute ses chansons seulement in Game :(.

Image
Je viens de découvrir qu'il existait une action contestuel pour passer par une fenêtre :- D

Le gameplay.


Beaucoup d'effort ont été consenti pour le gameplay : le jeu adopte enfin une vue à la 3ème personne (il était temps). Il est possible de faire pause pendant les cinématiques (c'est ma vessie qui est contente), le héros peut se déplacer accroupi comme dans Splinter Cell, système de camouflage très grandement simplifié (plus besoin de passer par les menus !) etc... On ressent vraiment qu'un effort a été fait sur le gameplay, pour que tout le monde trouve quelque chose qui lui correspondent : il est possible de jouer uniquement en mode FPS, d'acheter des armes/munitions à n'importe quel moment grâce à des points accumulés, de faire tout le jeu sans se faire remarquer grâce au camouflage et au petit robot qui vous accompagne (le mk II dont la spécialité est de se glisser discrètement derrière les ennemis pour les électrocuter). Il faut avouer qu'au final, on a l'impression de se retrouver devant un jeu bac à sable où chacun pioche se dont il a besoin, si un joueur souhaite que le jeu lui prenne la main pour lui dire de se servir de certaine fonctionnalité il risque d'être déçu ! Tout a été implémenté de manière très maladroite, le joueur pressé aura donc tendance à foncer dans le tas en défonçant tout (hélico et tank compris) en passant devant beaucoup de fonctionnalité. Personnellement, je n'ai pas vu ça comme un défaut. Lors de ma première parti, j'ai fait le jeu tout en infiltration, en tuant le minimun, en ne prenant pas parti dans les conflis, alors que dans la deuxième parti, j'ai bouriné un max grâce aux lance-roquette&co tout en aidant les milices. Le jeu a plusieurs facette, mais c'est au joueur de s'adapter :-D (typiquement un jeu de Kojima).

Je reviens sur certain défaut du gameplay : j'ai dit que le jeu intégrait beaucoup de nouveauté, mais c'est plus une mise à niveau qu'autre chose, car la série avaient fini par prendre beaucoup de retard ! De plus certain aspect reste perfectible, comme la visée au coin d'un mur dont le champ d'action reste très restreint. [mode coup de gueule]De plus, il possible de prendre des photos in game : dans le menu principal il y a un "logiciel" pour retouché les photos ou les transféré sur le Disque Dur de sa console. Je n'ai jamais vu un truc aussi peu ergonomique :cry:. Je trouve que ça reflète bien le jeu : le gameplay vieux et rigide côtoient des bonnes idées, mais au final je ne sais pourquoi, on prend du plaisir à jouer (MGS reste vraiment une série cas à part !). Autre remarque : cet épisode propose de s'infiltrer sur un champ de bataille (on peut rester discret ou prendre parti pour un camp). Hors ce n'est vrai que pour une moitié du jeu, l'autre moitié étant plus classique, dommage.

Image
Les boss n'ont que leurs plastiques pour elles. (C'est déjà ça !)

Les Boss

Les boss de cet épisode (les Beauty and the Beast) des femmes traumatisées par la guerres qui deviennent à leurs tours des machines à tuer. Elles n'ont aucun lien avec la trame principal, on les bat et on leurs redonnent leurs santé mental (trop fort ce Snake o_O) et adieu. Vraiment décevant ! D'un autre côté, à part le premier Metal Gear Solid qui a complètement maitrisé ces boss en les intégrant parfaitement dans le scénario, en leur donnant des combats cultes, il est le seul à trouvé grâce à mes yeux à ce point de vue. Dans cet épisodes, il y aura que Vamp et Ocelot d'un tant soit peu intéressant.

Image
Ceci est un jeu d'infiltration.

To be MGS or not to be MGS

Il y a certaines choses qui m'ont vraiment surprise quand j'ai joué à ce jeu : d'habitude, chaque épisodes amènent plus de questions que de réponses, hors pour cet épisode qui clos le chapitre "Solid" on a droit à tout un tas de "révélation" (comme par exemple qui sont les patriotes pour les personnes qui ne savaient pas lire entre le lignes). C'est vraiment surprenant quand on à l'habitude de cette série. On à l'habitude de ne rien comprendre à ce qui passe, et là quelqu'un arrive "Salut Snake ça va ? au fait, les patriotes c'est Machin Truc et Bidule o_O). Cet épisode répond à toutes les questions en suspend, aussi surprenant soit-il lorsqu'on joue à ce jeu. L'aspect "Snake est manipulé" étant grandement mis en retrait dans cet épisode (même s'il est présent).
Sinon une petite déception de mon côté vient des dialogues via codec qui sont grandement mis en retrait : il y a beaucoup moins de contact qu'auparavant, et il n'est plus possible de sauvegarder via le codec, on passe maintenant par un menu ><. J'attendais avec impatience de découvrir qu'est ce qu'ils allaient nous pondre cette fois et au final rien :cry: On peut comprendre dans le sens ou cette partie du jeu était grandement critiquer par le temps qu'elle pouvait faire perdre au joueur. Alors certes l'aventure est plus fluide, mais on perd vraiment une partie de l'âme de MGS. Dommage, ce que j'aime dans MGS, c'est ces parties pris contestable, qui font tout justement le charme du jeu.
S'il y a une partie du jeu qui a fait parlé de lui , c'est bien son scénario. Beaucoup de joueur se sont senti trahi, ont été déçu. C'est cette partie qui me troublait le plus à la fin de ma première partie. Avec le recul, j'ai pris beaucoup de plaisir avec son scénario, complètement abusé par moment (je pense que les personnes ayant fini le jeu pensent à la même chose que moi :-P). Cette série à toujours pris le risque de se mettre le joueur à dos (Raiden jouable dans MGS2, flash back dans MGS3 alors que tout le monde voulait la suite) tout à toujours été fait pour nous surprendre. C'est pour ça qu'au final, j'ai apprécié le scénario du jeu, il a une fois de plus réussi à me surprendre, à me toucher.

Image
Mais où est Snake ?

Au final, et ce malgré tous ces défauts, je garde un très bon souvenir de cet épisode (c'est la magie Metal Gear !). J'ai longuement hésité à donner une note pour les personnes connaissant la saga et les novices mais niet. Ce jeu a été fait POUR les fans de la série. Commencer la saga MGS par le 4ème épisode serait la pire idiotie à faire, car on se gâche de manière monumental les épisodes précédent, et on ne comprendra pas les 3/4 des situations à leur juste valeur. Je donnerais donc une seule note pour ceux qui auront fini les précédents épisodes.

Note Global : 17/20
MUST HAVE
Avatar de l’utilisateur
InGueMark
Metal Mario
Metal Mario
 
Messages: 3778
Inscrit le: Jeu 07 Oct 2004 - 14:44
Localisation: Paris.
Status: Hors-ligne

Messagepar Eldroth » Mar 23 Déc 2008 - 17:39

Image

C’est ce titre qui m’a poussé à acheter une PSP. Ayant découvert la série grâce à l’épisode GBA, j’étais impatient de découvrir le remake de l’opus original sorti sur PSOne, 10ans plus tôt mais jamais parvenu dans nos contrées !
C’est chose faite, cependant, anglophobe s’abstenir, Square Enix n’a pas jugé nécessaire de proposer une traduction française. Parmi les nouveautés, deux nouvelles classes, un système de combat multi-joueurs, de nouveaux personnages comme Balthier de Final Fantasy XII, et de superbes cinématiques en cell-shading ponctuant l’aventure et magnifiquement bien doublées. Pas d’améliorations graphiques notables, le jeu est toujours aussi agréable à l’œil. On remarquera cependant quelques ralentissements lorsqu’un sort est lancé : l’UMD tourne afin de charger l’effet spécial. Les superbes musiques composées par Hitoshi Sakimoto & Masaharu Iwata

Image
Un des somptueuses cinématiques du jeu

Final Fantasy Tactics est un spin off, mais rassurons nous, pas aussi mauvais que les Cristal Chronicles (troll assumé). Cet épisode garde donc les principes d’un RPG classique, à savoir le tour par tour, tout en lui rajoutant une dimension tactique.

Le court paragraphe qui suit est basé sur mes impressions, ayant découvert le jeu après l’opus GBA.
Dans cet épisode, le système relativement lourd et contraignant des lois n’est pas présent. Une bonne nouvelle puisque cela apportait finalement peu de chose. Autre fait marquant et pas des moindres, le jeu dispose d’un scénario étoffé. Pas très dur à côté de Tactics Advance et de son stéréotypé «livre_magique_zomg_monde_parallele_tuer_divinités_rentrer_maison_happy_end ».
Ici, place aux intrigues politiques et à de multiples trahisons !
Wikipedia a écrit:Un groupe de soldats à dos de Chocobos parcourent les terres d'Ivalice à vive allure. Pendant ce temps, au monastère d'Orbonne, la princesse Ovelia en compagnie d'Agrias, une femme chevalier chargée de sa garde personnelle, attendent des mercenaires sous le commandement de Gafgarion. Ramza Beoulve, ancien chevalier, fait partie de cette faction. La troupe de guerriers, arborant la bannière du Lion Noir, qui chevauchait dans les plaines attaquent soudainement les lieux. Cet assaut sert de diversion et permet au chef de l'escouade de kidnapper la princesse, laissée sans protection. Ramza et Agrias arrivent trop tard et ne peuvent la sauver. Ramza reconnaît le visage du ravisseur, c'est son ami d'enfance, Delita, qu'il croyait mort. Il se demande pourquoi il a rejoint les armées du Prince Goltana.


Clockwork Orange

Intéressons nous tout d’abord aux mécaniques du jeu.
L’écran principal d’une carte correspondant au monde d’Ivalice, sur laquelle sont parsemés différents « points » correspondant à un lieu (ville, caverne, bord de mer, plaine…). Le trajet entre ces points est planifié, ainsi aucun déplacement sur une carte et pas d’exploration à la manière d’un Final Fantasy « classique ». Le jeu se concentre uniquement sur l’aspect des affrontements donc pas de vrai donjon avec des énigmes. Les combats aléatoires s’enclenchent en passant sur ces points. Le décor changera considérablement pour les affrontements s’inscrivant dans l’histoire principale.
Notons par ailleurs qu’un déplacement d’un point à un autre s’effectue en « un jour ». Ces jours entrent en jeu dans le déroulement des quêtes annexes. En effet, chaque ville dispose d’un magasin d’équipement général où l’on trouve les habituelles potions et autres antidotes, d’un vendeur de soldat où l’on y achète au choix, un soldat (homme ou femme) de niveau 1… Je n’en ai pas encore vu l’utilité puisqu’il faut les ré-entrainer pour les incorporer de manière viable dans le clan… Le dernier, et non des moindres, est la taverne, où l’on peut s’informer des dernières nouvelles, et surtout acheter des quêtes annexes. Pour les effectuer, rien de plus simple, il suffit d’y envoyer une délégation de personnages de votre équipe, Ramza excepté. Il est cependant dommage que constater que ces quêtes sont vraiment annexes et sont décousues du scénario principal, et surtout qu’elles ne peuvent être véritablement jouées. L’interface manque d’ailleurs de confort, puisqu’il n’y a aucun compteur dédié aux jours restant des quêtes annexes. On regrette aussi qu’il faille retourner dans la taverne où a été lancée la quête pour récupérer ses coéquipiers. Tous ces petits détails contribuent donc à une certaine lourdeur que Square aurait pu chercher à retravailler.

Fight !

On regrettera aussi cette lourdeur dans la préparation avant un combat : impossible de changer la classe du personnage ou son équipement… Cela fait un peu tache pour un remake.
Image
Préparation au combat... un peu ancestrale -_-
Ce sont cependant les seuls défauts que j’ai pu trouver à cette perle du RPG-Tactic.
Ainsi, avant chaque combat on sélectionne un nombre restreint de personnages pour effectuer la mission. Il faut ensuite les placer sur un damier bleu correspondant aux positions de départ.
Une fois le combat lancé, chaque personnage se déplace d’un certain nombre de cases sur la carte, influencé par sa classe et son équipement. C’est ensuite que l’on effectue ses actions, à savoir attaque, magie, utilisation d’objet ou rééquipement. Les phases d’action et de déplacement sont interchangeables, afin de se dégager d’une mauvaise situation par exemple.
A chaque action effectuée, le personnage gagne de l’experience. Celle-ci dépend du niveau de l’adversaire. Avec 100 points d’expérience, un niveau est gagné. Des points d’expériences sont aussi gagnés en fonction de la classe permettant de gagner de nouvelles capacités. On peut alors débloquer d’autres compétences et classes.
Le terrain et la position influent sur les dégâts infligés. Etre situé sur une hauteur permet d’infliger plus de dégâts. Attaquer sur les côtés ou par derrière permet d’accroître les chances de toucher sa cible. L’aspect tactique est renforcé par la mort définitive d’un personnage s’il n’a pas été ressuscité avant 3 tours. Tout cela semble bien désuet lorsque décrit comme tel, mais le plaisir est vraiment présent pendant le jeu, et décuplé lorsque l’on parvient à triompher d’une situation difficile (qui parle de Wiegraf ?).


Au final, le jeu n’a rien perdu de sa splendeur avec un gameplay simple mais profond et un scénario haletant. On pourra cependant regretter que Square n’ait pas pris la peine de localiser le jeu laissant sur la touche les anglophobes, et que certains petits détails conférant une certaine lourdeur n’aient pas été repensés. Mais ne boudons pas notre plaisir, Square nous offre une superbe réédition.

+ :
Scénario
Système de combat
Durée de vie
Ambiance
Enfin en Europe
Les musiques

- :
Quelques lourdeurs de gameplay

Avis d’Eldroth :
Best Game Ever


http://www.thefinalfantasy.com/games/fft/images/2.jpg
http://i.testfreaks.fr/images/products/ ... 367055.jpg
Avatar de l’utilisateur
Eldroth
Silver Mario
Silver Mario
 
Messages: 6661
Inscrit le: Mar 12 Juil 2005 - 11:59
Localisation: Paris
Status: Hors-ligne


Retour vers PC et autres consoles

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité