Alan Wake [Xbox 360] - ça sent le AAA :@

Envie de parler de la PlayStation 4 ou de la Xbox One ? Les jeux sur PC, smartphone, tablette ou autres appareils vous intéressent ? C'est ici que ça se passe !

Messagepar dread » Jeu 20 Mai 2010 - 19:50

Une explication de la deception de CanardPC dont yoann parlait :
http://forum.canardpc.com/showpost.php? ... tcount=286
-Dis donc toi ! Tu sais que tu as la tête de quelqu'un qui vaut 2000 Pokédollars ?
-Oui, mais toi tu n'as pas la tête de celui qui les encaissera.
Avatar de l’utilisateur
dread
Silver Mario
Silver Mario
 
Messages: 5866
Inscrit le: Sam 10 Déc 2005 - 22:44
Localisation: dans la zone...
Status: Hors-ligne

Messagepar Uta » Ven 21 Mai 2010 - 17:05

Ayant acquis le jeu en édition collector depuis la 11 Mai 2010, je comptais publié mon test. Pour disposer d'un minimum d'objectivité, il fallait le terminer, le recommencer en fouillant plus que dans la première partie, et y jouer un minimum en mode cauchemardesque.
Me voilà prêt à publier le texte.
Jeu terminé en mode difficile lors de la première partie (ce qui n'est pas le cas de bien des testeurs reconnus et rémunérés qui se sont contentés du mode normal)

Ce jeu attendu depuis environ cinq années, je ne ferai pas la bêtise subjective très conformiste consistant à le juger d'après son temps de développement. D'ailleurs l'hypocrisie étant ce qu'elle est, il s'agit d'un des rares jeux qui se voit généralement noté sur une attente dans le temps et non sur l'unique produit fini. Cela prouve que beaucoup de gens n'ont pas d'autre vie que ce loisir que sont les jeux vidéo. Un tel manque d'intériorité pousse à compter le temps avant la sortie d'un jeu. C'est triste. Par ailleurs, le développement du jeu tel que nous le connaissons a réellement débuté il y a trois ans. Un bug étant à l'origine de la restructuration du projet. Il s'agissait d'un objet fixe du décor qui était soudainement enveloppé d'une ombre noir et qui fonçait à vive allure sur notre cher Alan, ne manquant pas de le tuer sans prévenir, ce qui effraya certains des développeurs et donna une idée scénaristique à Sam Lake, l'auteur de l'histoire du jeu ainsi que des Max Payne et même Death rally (est-ce possible?)!

Alan Wake est donc un auteur à succès qui est à l'origine d'un best seller dont le sujet est un flic new-yorkais, ce qui fait référence à son prédécesseur vidéoludique. Il est docte car connais bien les citations et points de vue d'un Stephen King alors que ce genre littéraire n'est pas le sien. Sont truc c'est donc les polars mêlangeant un peu de thriller.
Depuis deux ans, il n'arrive plus à écrire une seule ligne. J'ai ma théorie sur cette explication mais je fais l'impasse sur celle-ci au risque de se rendre compte d'un spoil. Sa femme lui a donc organisé des vacances pour remettre son esprit à zéro et tenter de faire en sorte que la petite ville de Bright falls requinque son imagination. Sauf qu'elle disparait! Et expliquer au shérif le lieu de sa disparition ne ferait que le mettre en mauvaise posture: la maison de fous ou la prison!
Ainsi, prenant son courage à deux mains, Alan va tenter de retrouver sa femme par ses propres moyens.

Bien des lecteurs de PN auront remarqué dans mes posts que je me refuse de comparer des jeux. Nécessairement, j'y suis obligé pour ce test et je n'en prendrai qu'un seul: Resident evil 4. Et pourtant les deux jeux sont structurés très différemment!
Je vais aborder point par point les éléments généralement utilisés par les tests officiels. Cela évitera donc de recourir à de gros paragraphes sans titres et donc lassant le lecteur.

GRAPHISMES: 9/10
Il est très difficile de juger ceux-ci en raison d'un mélange très inégal. Ainsi il y a un contraste énorme entre la modélisation des protagonistes et celle des environnements. Les personnages ne sont pas de toute beauté mais ils tout comme le reste du jeu ils ont la qualité graphique que j'aime mettre en avant dans les jeux: ils sont propres! Utilisation massive de pixel shading. Les panoramas sont merveilleux, nous faisant presque oublier qu'il s'agit d'un jeu tentant de stresser le joueur. Les bâtiments recèlent de détails tellement réalistes qu'on comprend que la direction artistique a tout fait pour que le joueur se sente dans une vraie ville du nord ouest américain. La plupart des joueurs ne percevront pas tous les détails et si le making of ne le mentionnait pas, jamais on aurait su que les constellations dans la nuit sont parfaitement représentatives de celles que l'on peut voir dans cette région du monde. Le jeu ne se voulant pas exagéré, la pleine lune n'est pas géante comme dans bien d'autres jeux et films. Remedy prétend avoir pris plus de 60 000 photos pour son jeu.

SON: 8/10
J'aurais voulu mette 10 mais il fallait que je reste objectif. Ainsi, je fus surpris de l'utilisation de la bande son. Celle-ci sert à nous avertir de l'arrivée d'ennemis par l'intermédiaire d'un son faisant référence à brouillard démoniaque qui au fil du temps devient plus strident ce qui vous obligera à prendre vos jambes à votre cou si vous ne vous sentez pas à la hauteur de la situation. Le joueur attentif remarquera différents bruits annodins (de la musique techno dans une caravane, un type qui fait des travaux, etc...). Le summum étant qu'il est impossible de ne pas stresser lors de certains passages où le son arrive subitement et très bruyamment. Classique. Mais encore faut-il ne pas être radin en puissance sonore car le jeu perdrait beaucoup au passage. Ce qui détend l'atmosphère, ce sont les ennemis qui parlent au lieu de grogner. On est pas dans resident evil 4 où les grognements et les expressions espagnoles tournent en boucle. Ainsi lors de ma première partie, j'ai réussi à rire dans une situation angoissante où un ennemi parle d'elimination du choléstérol, puis, plus loin dans le jeu, un autre parlait des bienfaits des oméga 3! Le jeu comporte des musiques sous licences, mais je tiens à vous avertir si vous n'avez pas fini le jeu et que vous maîtrisez l'anglais de ne pas tenter d'écouter la BO du jeu car certaines chansons peuvent spoiler (Je pense a "THE POET AND THE MUSE"...)!
Pourquoi une note imparfaite donc? Parce que le son est inégal. Ainsi la musique peut occulter les dialogues. Même reproche aux bruitages. Et régler le son dans le menu option ne résoud pas réellement le problème car ces musiques et bruitages diminués, l'ambiance perd également en intensité!

JOUABILITE: ?/10
On touche un gros morceau du jeu. La jouablité, comme beaucoup le savent est très simpliste. Ce n'est pas un défaut en soi car elle sert parfaitement cette volonté perpétuelle d'arriver au bout de l'histoire sans devoir maîtriser des considérations beaucoup trop techniques (nous ne sommes pas dans un jeu de combat). Cependant, ne pas mettre de note a une raison particulière. Voulant rester fidèle à l'idée de comparer RE4, nous pouvons parler d'un avant et d'un après RE4. Ainsi, un joueur n'ayant pas joué aux deux derniers volets de Resident evil, trouvera le jeu agréable (je prends un ami qui m'a servi de cobaye). Mais dans mon cas, je suis très sévère! Il manque ce petit plus qui gratifie le bon joueur. Notamment la possibilité de faire monter les armes en puissance (je ne parle pas de la lampe torche de base qui s'avère bien faible en mode cauchemardesque). De plus tout le monde n'apréciera pas que les objets en notre possession soient scriptés. Ainsi, Alan perd des objets durement gagnés d'une cinématique à une autre, sans explication scénaristique systématique. Cette idée des designers du jeu sert la volonté d'être certains qu'à peu près tout le monde percevra l'univers et le scenario de la même façon. Mais au final, cela nuit aux sensations procurées par le jeu. Car s'il s'agit d'un jeu basé sur une histoire jouable en temps réel et d'une atmosphère intéressante tentant de nous donner l'impression d'être une série TV, nous restons dans un jeu vidéo. Et pour bien du monde les jeux vidéo restent un loisir et non une expérience masochiste.
Le plus gros défaut du jeu (il fallait y arriver) concerne la gestion de la caméra. L'IA étant sans pitié, n'imaginez pas que les ennemis vous faisant face représentent la seule menace du moment. Vous devez surveillez vos flancs et surtout votre dos! Or la caméra du jeu est beaucoup trop proche d'Alan! Vous devrez tourner manuellement la caméra ou le personnage pour évaluer la situation dans sa globalité. Pire: l'étape décrite précédemment effectuée, vous êtes peut être déja sur le point de mourir, car a contrario de RE4 les ennemis n'ont pas un comportement de drogué au crack mais un comportement d'ennemis drogués à l'EPO! Certains d'entre eux savent particulièrement bien courir et ne s'essouflent pas contrairement à nous!
Sinon, viser à la lampe torche, briser la dark presence et tirer peut s'avérer plus technique qu'il n'y parrait. Revenons sur ces phases de course. Et bien, viser l'ennemi le plus proche de vous l'aveuglera vous laissant un peu de repis pour reculer et le tuer (ou un autre) et même reprendre un peu de vie (car la jauge de vie se régénère d'elle-même mais très lentement dans le noir et très rapidement dans la lumière). Heureusement on pourra compter sur les fumigènes, les grenades flash, le pistolet de détresse, trois types de fusils et notre bon pistolet. Sans parler de quatre types de lampes torches.
Le rejouabilité en mode cauchemardesque vaut le détour ne serait-ce que pour récupérer les pages de manuscrits manquantes. Les autres collectables ne justifient la rejouabilité que pour les acharnés. Refaire le jeu au moins une fois est intéressant. Notre point de vue s'aiguise et on remarque plus de détails scénaristiques que lors de la première visite dans ce patelin.

SCENARIO: 8/10
Les personnages sont tous travaillés et ont chacun leur personnalité unique. A la fin du jeu on se rend compte que l'histoire n'en comprend finalement que très peu.
On reconnait un bon jeu à la façon dont il empêche le joueur de lacher la manette. C'est le cas. Malgré les défauts mentionnés dans les autres sections, le scénario est suffisamment bien construit pour que l'on veuille continuer et voir à quoi ressemble la ville et le fin mot de l'histoire. Par ailleurs ce qui vaut un 8/10 et non un 9/10 que j'aurais mis si le test s'avérait purement subjectif est l'escroquerie de REMEDY qui prétend que le jeu se suffit. Contrairement à des joueurs dont j'ai lu les spéculations sur d'autres forums, je pense avoir pas trop mal compris le scénario et seuls deux points présentent une ombre au tableau, si je ne me trompe pas. Je suis particulièrement dégoûté (avis personnel) de la présence de M.Grincement à la fin du jeu. Non ce n'est pas un spoil, car pour comprendre qui est ce personnage, il vous faudra regarder l'ultime scène cinématique du jeu qui nous l'introduit (pour vos commentaires sur ce personnage c'est en MP ou sur xboxlive). Ainsi, on s'engouffre dans un jeu qui reprend fidèlement son concept originel: un série vidéoludique. Il est donc juste de penser aux DLC qui clarifieront les cliffanghers (pas si monumentaux que cela, si on relativise) et donneront d'avantage de substance à l'histoire. Le pire c'est que ceux qui accrocheront au jeu accepteront de se faire pigeonner. C'est très bien étudié. La preuve j'en fais partie, moi qui ait refusé d'acheter les DLC de MW2!

CONCLUSION: 8/10
Le collector lèse un peu ceux qui ne l'ont pas car dans le livre fournit avec on apprend qui est le personnage que rencontre Wake au début de jeu et qui le sauve. De plus les making of sont très intéressants à visionner même si on ne s'intéresse pas particulièrement aux étapes de production d'un jeu.
Mention spéciale aux épisodes de Zone X pour les amateurs de Twilight Zone.
Le jeu est donc plus à considérer comme une expérience qui nous scotche qu'un jeu plus classique. Tout le monde n'y sera pas sensible. Le minimum pour aimer est d'être un peu initié et intéressé par le fantastique. (X files; Twilight zone; Outter limits; Twin peaks;...) Il faut également aimer découvrir un univers. Être projetté sur un champ de bataille virtuel sans motivation scénaristique (comme dans la plupart des FPS en ligne) est à exclure.
Le jeu est très bon mais ne sera pas GOTY. Vivement le premier DLC (gratuit pour ceux qui ont acheté le jeu neuf) et Alan Wake 2 qui, je le parie, ne mettra pas plus de deux ans avant de sortir.
Avatar de l’utilisateur
Uta
Super Mario
Super Mario
 
Messages: 676
Inscrit le: Jeu 12 Avr 2007 - 21:43
Localisation: derrière toi!
Status: Hors-ligne

Messagepar Argone » Ven 21 Mai 2010 - 23:52

Merci pour ce retour très intéressant ... mais pour ma part, je ne sais absolument quand je remplacerai ma 360 donc ça va être chaud pour moi avant d'y jouer :(
Si vous ne prenez pas le temps, c'est lui qui vous prendra ...
Avatar de l’utilisateur
Argone
Silver Mario
Silver Mario
 
Messages: 6517
Inscrit le: Sam 09 Mars 2002 - 01:44
Status: Hors-ligne

Messagepar Uta » Mer 26 Mai 2010 - 16:08

Le 2ème DLC étant annoncé, on peut voir dans le menu "contenu téléchargeable" du jeu désormais de quoi il en retournera dans ces deux nouveaux chapitres.

Cela confirme presque ce que j'ai compris du scénario.
Quant à l'apparition d'un certain M.Grincement à la fin du jeu (mentionné précédemment), J'imagine qu'il sera dans le second jeu en version boïte.

Sinon, j'avance lentement en mode cauchemardesque et là, on se rend compte que les nombreux checkpoint du jeu que l'on remarque dans les modes de difficulté moindres ne casualisent pas l'expérience. C'est très dur! On passe plus son temps à fuir "stratégiquement" en direction d'un endroit sûr qu'à affronter les ennemis. L'expérience se renouvelle, donc!
On comprend la dimension survival du jeu à ce niveau!
Dernière édition par Uta le Jeu 27 Mai 2010 - 02:44, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Uta
Super Mario
Super Mario
 
Messages: 676
Inscrit le: Jeu 12 Avr 2007 - 21:43
Localisation: derrière toi!
Status: Hors-ligne

Messagepar InGueMark » Mer 26 Mai 2010 - 16:12

J'ai commencé le jeu en mode difficile (chapitre 2 en cours). L'expérience est beaucoup plus savoureuse, c'est beaucoup plus plaisant à jouer !
Avatar de l’utilisateur
InGueMark
Metal Mario
Metal Mario
 
Messages: 3778
Inscrit le: Jeu 07 Oct 2004 - 14:44
Localisation: Paris.
Status: Hors-ligne

Messagepar Uta » Mer 26 Mai 2010 - 16:36

InGueMark a écrit:J'ai commencé le jeu en mode difficile (chapitre 2 en cours). L'expérience est beaucoup plus savoureuse, c'est beaucoup plus plaisant à jouer !


Ah oui, en difficile ça vaut le coup! D'ailleurs j'insiste pour que personne ne fasse le jeu en normal (sauf pour retrouver des items oubliés assez rapidement)

Mais nom de nom, le mode cauchemardesque; les deux premiers chapitres ne sont pas si infaisables, mais c'est après que ça se corse :crazy:
Avatar de l’utilisateur
Uta
Super Mario
Super Mario
 
Messages: 676
Inscrit le: Jeu 12 Avr 2007 - 21:43
Localisation: derrière toi!
Status: Hors-ligne

Messagepar BY2K » Sam 29 Mai 2010 - 17:43

La honte le placement de produit dans Alan Wake... -__-
Image
Avatar de l’utilisateur
BY2K
Liquid Mario
Liquid Mario
 
Messages: 2821
Inscrit le: Ven 27 Oct 2006 - 18:58
Localisation: Québec
Status: Hors-ligne

Messagepar Flame » Sam 29 Mai 2010 - 18:10

dread a écrit:Une explication de la deception de CanardPC dont yoann parlait :
http://forum.canardpc.com/showpost.php? ... tcount=286


Ouais mais j'ai l'impression que pas mal de gens l'ont pénalisé parce que "5 ans de développement".

Il faut aussi prendre en compte que les gars de chez Remedy sont à peine 40.

Donc tout de suite ça change la donne, surtout qu'ils parvenus à faire un titre très solide qui n'a pas forcément à rougir par rapport à ce qui sort des usines des ogres d'en face.
Avatar de l’utilisateur
Flame
Liquid Mario
Liquid Mario
 
Messages: 2365
Inscrit le: Jeu 26 Juil 2007 - 20:25
Status: Hors-ligne

Messagepar Ex-Morpheus » Dim 20 Juin 2010 - 12:01

Merci InGueMark !

Comme je le disais ce jeu m'a juste fasciné.

Une sorte de melange de Resident Evil 4 et Alone in the Dark ( ou Luigi's Mansion pour adulte comme on dt certains sur les sites US :; ).

Même si le jeu n'est pas très long, il est fun et j'ai hâte d'en savoir plus avec les DLC ( ça commence fin juillet ) après une fin assez bizarre ( et dessous du reste du jeu ).

Je le recommande fortement aux amateurs de Survival Horror plutôt orientés action.


L'ambiance est pour moi la star du jeu !

Et les persos sont si attachants ( même si Alan Wake a tendance à un peut trop s'énerver ;) )

Avancer dans le la nuit à travers la foret avec cette angoisse constante.

Et puis il y a quelques passages d'anthologie digne de Resident Evil 4 ( scène de la ferme ou celle avec le garde forestier ).
Avatar de l’utilisateur
Ex-Morpheus
Ignorez-moi !!
Ignorez-moi !!
 
Messages: 2629
Inscrit le: Mar 09 Jan 2007 - 14:09
Localisation: Somewhere in the Universe
Status: Hors-ligne

Messagepar InGueMark » Mer 28 Juil 2010 - 00:48

Petite piqure de rappel, le premier DLC est sortie hier ! J'attend de recevoir mon code par email pour l'essayer !
Avatar de l’utilisateur
InGueMark
Metal Mario
Metal Mario
 
Messages: 3778
Inscrit le: Jeu 07 Oct 2004 - 14:44
Localisation: Paris.
Status: Hors-ligne

Messagepar Uta » Jeu 29 Juil 2010 - 01:59

DLC terminé le jour de sa sortie en mode difficile (comme lors de ma première partie au jeu original.)

Si au début, on peut penser que l'on va se coltiner que des lieux connus, et bien c'est faux! L'extension ayant une ambiance particulière, tout n'est pas comme avant. Mieux on avance dans de nouveaux lieux. Mais là ne s'arrête pas tout. Ce DLC marque une première partie sans doute conclue par The Writter. Le cliffangher est à mon sens le plus maîtrisé comparé aux six précédents chapitres. Etrange? Non: le but est sans doute de faire acheter sa suite qui n'intéressera que les mordus du scénario et qui cherchent à affiner son background (comme l'a très bien fait le bouquin vendu avec le collector).

Le hic tient aux phases de combat. Les environnements des affrontements sont souvent confinés et cela ne signifie pas qu'il sufira d'avancer-viser-tirer. J'ai noté une IA plus aggressive que lors de ma récente partie en mode cauchemardesque pour récupérer les manuscrits manquants!
Là où j'applaudis Remedy c'est à la manière dont ils font du neuf avec du vieux: des idées apparaissent et seront probablement développées s'il venait à y avoir une saison 2. Ainsi vous aller regretter pour la première fois d'avoir une lampe torche puissante (ou non) lors d'un passage assez stressant. Pis: certaines vidéos dévoilaient un nouveau type d'ennemi
les livres qui agissent comme des corbeaux. Ceux-ci se gèrent de la même façon que les volatiles mais contribuent à l'univers de cette extension. En effet, l'oeil averti comprendra qu'il s'agit d'exemplaires du dernier livre de Wake "The sudden stop" ultime récit des aventures d'Alex Casey. Il s'agit d'une métaphore de la littérature se retournant contre l'écrivain. Et encore: il s'agit de l'oeuvre de l'écrivain se retournant contre le créateur!


Ce qui est intéressant également est la possibilité de voir le côté sadique d'Alan! Oui: c'est le centre de gravité de ce DLC! Je ne parle pas de l'existence d'un boss pour clore ce court chapitre (oui mais pour la durée on était prévenu et c'est gratos) au demeurant original scénaristiquement parlant (je ne me souviens pas avoir vu un jeu où le perso principal devait affronter "cette chose" dans le sens scénaristico-métaphorique bien sûr) mais nettement moins dans la manière de l'éliminer.

Bref les acharnés de scénario élaboré et de détails concernant l'univers de l'histoire seront contents. Et c'est tout ce qu'on demande.

P.S: je pense que le 3ème DLC sera soit un chapitre bonus à part entière, soit une fin à l'histoire s'il ne devait pas y avoir une autre saison.
Avatar de l’utilisateur
Uta
Super Mario
Super Mario
 
Messages: 676
Inscrit le: Jeu 12 Avr 2007 - 21:43
Localisation: derrière toi!
Status: Hors-ligne

Messagepar InGueMark » Jeu 29 Juil 2010 - 10:36

Tu as déjà le DLC Uta !
Tu as utilisé ton code compris avec le jeu ?
Tu as télécharger la vidéo ou bien le dlc avec le code ?
Moi j'attends toujours de recevoir mon deuxième code par mail :cry:
Avatar de l’utilisateur
InGueMark
Metal Mario
Metal Mario
 
Messages: 3778
Inscrit le: Jeu 07 Oct 2004 - 14:44
Localisation: Paris.
Status: Hors-ligne

Messagepar Uta » Jeu 29 Juil 2010 - 14:09

InGueMark a écrit:Tu as déjà le DLC Uta ! Oui.
Tu as utilisé ton code compris avec le jeu ? Ben, je l'ai eu avec la version collector. Pourquoi acheter le DLC et garder le coupon intact?
Tu as télécharger la vidéo ou bien le dlc avec le code ? J'ai entré le code, ce qui m'a automatiquement fait télécharger le DLC (un peu plus de 300Mo)
Moi j'attends toujours de recevoir mon deuxième code par mail :cry: Pourquoi? Tu n'avais pas de cartes avec le jeu? :
Avatar de l’utilisateur
Uta
Super Mario
Super Mario
 
Messages: 676
Inscrit le: Jeu 12 Avr 2007 - 21:43
Localisation: derrière toi!
Status: Hors-ligne

Messagepar InGueMark » Jeu 29 Juil 2010 - 14:19

Uta a écrit:
InGueMark a écrit:Tu as déjà le DLC Uta ! Oui.
Tu as utilisé ton code compris avec le jeu ? Ben, je l'ai eu avec la version collector. Pourquoi acheter le DLC et garder le coupon intact?
Tu as télécharger la vidéo ou bien le dlc avec le code ? J'ai entré le code, ce qui m'a automatiquement fait télécharger le DLC (un peu plus de 300Mo)
Moi j'attends toujours de recevoir mon deuxième code par mail :cry:
Pourquoi? Tu n'avais pas de cartes avec le jeu?


J'ai acheté la version normal. Il y a avait bien le coupon dedans. Sauf que j'ai utilisé le coupon avant la sortie du DLC pour avoir une sorte de making of exclusif (très merdique au passage). Il est bien précisé dans la vidéo que toutes les personnes ayant téléchargées cette vidéo recevront un deuxième code par mail pour pouvoir télécharger le DLC le moment venu.

Sauf que j'attend toujours le mail (comme toutes les personnes dans mon cas). Il va falloir que je me montre patient. Les premiers retours parlent d'une distribution de code lundi :(

Microsoft gère vraiment cette situation comme des merdes, quand on propose du contenu supplémentaire gratuit aux personnes qui achètent le jeu, on ne les fait pas poireauter comme ça ! Surtout quand le contenu supplémentaire ressemble beaucoup à la fin du jeu et qu'elle aurait du être distribué avec le jeu !
Avatar de l’utilisateur
InGueMark
Metal Mario
Metal Mario
 
Messages: 3778
Inscrit le: Jeu 07 Oct 2004 - 14:44
Localisation: Paris.
Status: Hors-ligne

Messagepar Uta » Jeu 29 Juil 2010 - 15:11

Mwarf!

J'espère que tu auras le code, comme cela tu pourras donner ton avis sur cette extension. :)
Avatar de l’utilisateur
Uta
Super Mario
Super Mario
 
Messages: 676
Inscrit le: Jeu 12 Avr 2007 - 21:43
Localisation: derrière toi!
Status: Hors-ligne

PrécédentSuivant

Retour vers PC et autres consoles

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 2 invités

cron