[News] Les ennuis d'Ubisoft continuent, Michel Ancel lui-mêm

Toute l'actualité commentée !

[News] Les ennuis d'Ubisoft continuent, Michel Ancel lui-mêm

Messagepar La Rédaction » Sam 26 Sep 2020 - 23:20

Gros moment de tristesse quant on lit les informations délivrées par le journal Libération, très documentées et à charge concernant la trop grande latitude laissée aux grands créatifs d'Ubisoft par son PDG Yves Guillemot, clairement tancé devant son incapacité à agir et à mettre...

Lire la suite sur Puissance Nintendo
La Rédaction
PN Team
PN Team
 
Messages: 21594
Inscrit le: Ven 03 Sep 2004 - 20:23
Status: Hors-ligne

Messagepar bahascaux » Sam 26 Sep 2020 - 23:20

Si on remarque bien, toutes les stars du JV des années 90 qui sont encore sur le devant de la scène ont d'énorme problèmes d'ego et ambition, en ne comprenant pas que la démultiplication des possibilités s'accompagne de bien plus de problèmes et de difficultés. Et les rares cas qui s'en sorte ce sont des gens avec des personnalités à part.
Avatar de l’utilisateur
bahascaux
Oeuf de Yoshi
Oeuf de Yoshi
 
Messages: 1
Inscrit le: Ven 04 Jan 2013 - 17:29
Status: Hors-ligne

Re: [News] Les ennuis d'Ubisoft continuent, Michel Ancel lui

Messagepar sebiorg » Dim 27 Sep 2020 - 01:53

Nous n'allons pas juger Michel Ancel car nous ne travaillions pas avec lui directement. Mais l'erreur a probablement été de vouloir mener de front deux gros projets d'envergure comme The Wild et BGE2, avec un partage du travail dans la semaine un peu schizophrénique (en plus d'être un jeune papa en même temps). La sursollicitation induite par ce double effort a probablement joué fortement sur la dégradation de l'ambiance. Pour pallier l'absence régulière de Michel Ancel sur BGE2, Ubisoft a fait appel à d'autres créatifs pour aider à superviser l'ensemble et oui, il y a eu une bataille d'ego semble-t-il. Le problème est de savoir si le BGE2 qui sortira on l'espère dans quelques mois, correspondra vraiment à sa vision intiale ou si elle a été infléchie vers une autre voie plus réaliste techniquement.
En ce qui concerne les personnes ayant souffert de cette période, on croise les doigts pour qu'elles soient enfin correctement entendues et que l'on se saisisse de toutes ces opportunités pour corriger tout ce qui peut l'être.
Ubisoft est devenu tellement gros avec son nombre de collaborateurs à travers le monde que son modèle de management, finalement assez décentralisé et laissant une grande latitude d'autonomie à chaque studio, n'est plus adapté à la situation actuelle.
Avatar de l’utilisateur
sebiorg
Mario
Mario
 
Messages: 113
Inscrit le: Sam 18 Jan 2014 - 01:04
Status: Hors-ligne

Messagepar JohnCrichton99 » Lun 28 Sep 2020 - 11:49

Je suis développeur et je fais parti d'un CSE (délégués du personnel) chez un gros éditeur/développeur (hors jeux vidéo)
Je peux juste dire que les comportements toxiques de directeurs d'équipes sont légions, et que les burn-outs, les dépressions sont de vrais phénomènes de notre temps. C'est bien que l'on en parle enfin, même si à mon sens, cela devrait être un vrai débat de société.

Le développement est un métier "passion" et il est facile pour un encadrement d'en profiter. Mais le problème est aussi ailleurs. Je me refuse de croire qu'une personne est foncièrement mauvaise lorsqu'elle affiche de telles comportements. Il faut s'attarder sur le "pourquoi ?"

Le capitalisme aujourd'hui, c'est une constante croissance des entreprises. Gagner de l'argent ne suffit plus, il faut toujours faire mieux que l'année précédente. C'est comme cela que l'on en arrive à des crises alors même que les résultats de ces sociétés sont positifs. La pression est tellement énorme que l'on assiste à des pétages de plombs qui se répercutent sur les équipes.
Lorsque l'on est armé, il est possible de se défendre (lorsque cela arrive, je "gueule" plus fort) mais nous n'avons pas tous le même caractère.

Pour moi il est nécessaire de mieux encadrer les personnes à responsabilités, ce qui est difficile pour les directions d'entreprises car pour elles, ces femmes et hommes sont les raisons des bons résultats de l'entreprise. Idéalement, il faut les faire tourner au détour de réorganisations annuelles...

En bout de chaine, on a ce que l'on appelle les "interchangeables" très peu considérés et sur siège éjectable. En développement, on peut travailler dans 4, 5 entreprises différentes en 10 ans, seule façon d'évoluer (salaires, postes, etc) dans ce métier.

Le mieux aujourd'hui c'est vraiment de prendre du recul par rapport à ce genre d'harcèlement en ayant une attitude détachée. Il ne faut pas hésiter à solliciter les élus d'entreprise, etc. Croyez moi, les salariés n'osent pas. Les risques psycho-sociaux en entreprise doivent être traités avec grande importance aujourd'hui...
Avatar de l’utilisateur
JohnCrichton99
Oeuf de Yoshi
Oeuf de Yoshi
 
Messages: 0
Inscrit le: Jeu 21 Sep 2017 - 14:52
Status: Hors-ligne


Retour vers Réactions aux Articles

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 16 invités