[X360/PS3/PC] Assassin's Creed Saga

Envie de parler de la PlayStation 4 ou de la Xbox One ? Les jeux sur PC, smartphone, tablette ou autres appareils vous intéressent ? C'est ici que ça se passe !

Messagepar Oko » Jeu 02 Déc 2010 - 23:15

T'as ptêtre pas trouvé la touche pour te servir des assassins ? :D

Enfin bref, je crois qu'on avait déjà eu cette discussion pour le précédent jeu où tu jouais déjà comme un bourrin (cf. le "foncer dans le tas"), on va pas la faire à nouveau, c'était juste histoire de dire à ceux qui n'ont pas encore touché le jeu ou saisi toutes ses possibilités qu'il y a aussi moyen de jouer l'infiltration de fort belle manière :] (un peu comme GT5 où on peut gagner en conduisant en marche arrière mais où il est aussi possible de jouer plus finement).

D'ailleurs au passage, la nouveauté de la synchronisation à 100% est globalement assez intéressante et offre une autre alternative pour jouer l'assassin. Foncer dans le tas n'est alors plus aussi rentable.

Pour discuter des nouveaux points par contre, j'ai du mal à voir comment on peut trouver les combats poussifs vu la rigidité des possibilités offertes par Batman et d'un système de combat qui au final repose sur des bases similaires. Quand bien même, "aussi poussif" que le II ce n'est pas vrai car rien que le principe des séries assouplit beaucoup les combats.
GT : Akëdysséril
Avatar de l’utilisateur
Oko
Silver Mario
Silver Mario
 
Messages: 5347
Inscrit le: Mar 03 Fév 2009 - 22:58
Status: Hors-ligne

Messagepar Ezteban » Jeu 02 Déc 2010 - 23:59

Akëdysséril a écrit:T'as ptêtre pas trouvé la touche pour te servir des assassins ? :D


Je suis profondément démasqué vexé :D

Akëdysséril a écrit:Enfin bref, je crois qu'on avait déjà eu cette discussion pour le précédent jeu où tu jouais déjà comme un bourrin (cf. le "foncer dans le tas"), on va pas la faire à nouveau, c'était juste histoire de dire à ceux qui n'ont pas encore touché le jeu ou saisi toutes ses possibilités qu'il y a aussi moyen de jouer l'infiltration de fort belle manière :] (un peu comme GT5 où on peut gagner en conduisant en marche arrière mais où il est aussi possible de jouer plus finement).


Mais j'aimerais bien la jouer en finesse mais jpeux pas :-? quand je vois une patrouille de garde, je dois les éliminer. C'est comme ca (h)

Le problème de ACB (ainsi que d'AC2), c'est que la partie infiltration est merdique. Le perso n'a pas d'aptitude pour se la jouer discret. Il ne peut pas se baisser, pas marcher furtivement, et les ennemis ont des yeux bionique lors des phases où l'infiltration est obligatoire (par contre, le reste du temps, les gardes voient moins bien qu'une taupe.

Akëdysséril a écrit:D'ailleurs au passage, la nouveauté de la synchronisation à 100% est globalement assez intéressante et offre une autre alternative pour jouer l'assassin. Foncer dans le tas n'est alors plus aussi rentable.


Qu'ils mettent un vrai gameplay infiltration et je décimerai les gardes furtivement :oops:

Akëdysséril a écrit:Pour discuter des nouveaux points par contre, j'ai du mal à voir comment on peut trouver les combats poussifs vu la rigidité des possibilités offertes par Batman et d'un système de combat qui au final repose sur des bases similaires. Quand bien même, "aussi poussif" que le II ce n'est pas vrai car rien que le principe des séries assouplit beaucoup les combats.


Poussif dans la mesure où si tu attaques, le gardes contrera et si tu n'attaques pas le gardes va mettre 3 plombes à t'attaquer. Du coup, le rythme des combats est bien trop lent et plus attentiste qu'autre chose contrairement au système de combat de batman, qui est tellement plus dynamique. dans acb, les combats se gagnent tous de la meme manière, je provoque, j'attends je contre je passe au suivant.
Image
Avatar de l’utilisateur
Ezteban
Liquid Mario
Liquid Mario
 
Messages: 2975
Inscrit le: Lun 23 Fév 2004 - 11:58
Status: Hors-ligne

Messagepar Oko » Ven 03 Déc 2010 - 13:27

Je sais pas si t'as fait les missions de Leonardo par exemple, mais ce sont typiquement des passages où tu es obligé de t'infilter et de tuer discrètement. À peine repéré tu es désynchronisé.

Pour les combats il y a quelques actions qui s'écartent de l'attaque/défense typique : les coups de pied, les taunts et les saisies par exemple. L'intégration d'un système de chaîne à la Batman rend le tout beaucoup moins statique et moins long également. Et puis les armes sont assez variées. Personnellement, je trouve que ça ressemble énormément à Batman dans l'esprit et l'exécution, sauf que je trouve moins de possibilités à Batman. Après, faut être honnête, si tu recherches à éviter les combats au maximum, le plus rentable reste d'attendre une attaque et de contrer avec la dague de l'assassin, puis de défoncer en chaîne les ennemis suivant :] Mais les autres moyens existent (et sont bien moins "poussifs" que dans AC ou AC II quand même).
GT : Akëdysséril
Avatar de l’utilisateur
Oko
Silver Mario
Silver Mario
 
Messages: 5347
Inscrit le: Mar 03 Fév 2009 - 22:58
Status: Hors-ligne

Messagepar Ezteban » Ven 03 Déc 2010 - 15:16

Akëdysséril a écrit:Je sais pas si t'as fait les missions de Leonardo par exemple, mais ce sont typiquement des passages où tu es obligé de t'infilter et de tuer discrètement. À peine repéré tu es désynchronisé.


Justement... les pires passages du jeu. C'est justement ces passages qui montrent que l'infiltartion dans acb est assez foireuse.


Akëdysséril a écrit:Pour les combats il y a quelques actions qui s'écartent de l'attaque/défense typique : les coups de pied, les taunts et les saisies par exemple. L'intégration d'un système de chaîne à la Batman rend le tout beaucoup moins statique et moins long également. Et puis les armes sont assez variées. Personnellement, je trouve que ça ressemble énormément à Batman dans l'esprit et l'exécution, sauf que je trouve moins de possibilités à Batman. Après, faut être honnête, si tu recherches à éviter les combats au maximum, le plus rentable reste d'attendre une attaque et de contrer avec la dague de l'assassin, puis de défoncer en chaîne les ennemis suivant :] Mais les autres moyens existent (et sont bien moins "poussifs" que dans AC ou AC II quand même).


Mais là où dans batman, c'est parfaitement maitrisé, dans ac, c'est à revoir.
Image
Avatar de l’utilisateur
Ezteban
Liquid Mario
Liquid Mario
 
Messages: 2975
Inscrit le: Lun 23 Fév 2004 - 11:58
Status: Hors-ligne

Messagepar Oko » Ven 03 Déc 2010 - 20:38

Ezteban a écrit:Justement... les pires passages du jeu. C'est justement ces passages qui montrent que l'infiltartion dans acb est assez foireuse.

Autant j'admets qu'on puisse jouer de manière totalement barbare à ce jeu, car ça marche sous certaines conditions (après je trouve ça hérétique mais ça me dérange pas qu'on puisse aborder le jeu sous cet angle :P), autant ça me paraît louche de venir se plaindre lorsque l'attaque totale ne marche pas. Sans avoir la prétention de me faire passer pour quelqu'un du genre "je suis plus fort que toi blablabla ou j'ai mieux compris le jeu que toi blablabla", il faudrait limite que je te filme une de mes parties dans ces séquences-là, parce que c'est de la pure infiltration foutrement bien gérée justement.

Si tu prends celle de "l'avion", par exemple, tu te sers grosso modo de tout : une petite filature pour commencer, puis déplacements discrets dans la ville (notamment en te servant des groupes de passants, superbe idée amorcée avec le II, ou bien en passant par la voie aérienne), dissimulation dans les tas de foin, infiltration en bonne et due forme, assassinats discrets sur les toits / dans les puits avec un peu toutes les armes que tu veux... Tu peux même choisir ta route et le nombre d'ennemis à tuer. Après, je ne sais pas ce que tu entends par "ces séquences montrent que l'infiltration est mal gérée dans ce jeu", mais je pense qu'à partir du moment où j'arrive à penser que c'est possible d'en tirer quelque chose d'exigeant mais de pas décourageant – loin de là – c'est qu'il doit quand même y avoir un petit quelque chose.

Mais là où dans batman, c'est parfaitement maitrisé, dans ac, c'est à revoir.

Là encore t'es vachement catégorique. Je préfère les combats d'AC, mais j'aime quand même bien ceux de Batman. Là encore on peut difficilement dire que c'est "à revoir" sans nuance, mais j'imagine que c'est ton attitude "bourrin" qui ressors dans tes commentaires sans concession :crazy:

Après t'es aussi invité à t'exprimer en me disant ce que tu trouves de raté dans les phases de Leonardo, parce que ça m'intéresse et du coup je reste un peu sur ma faim avec ton dernier message. Je sais pas trop si c'est le fait que les gardes te repèrent trop facilement par exemple (possibilité sur laquelle j'ai construit mon message en fait).
GT : Akëdysséril
Avatar de l’utilisateur
Oko
Silver Mario
Silver Mario
 
Messages: 5347
Inscrit le: Mar 03 Fév 2009 - 22:58
Status: Hors-ligne

Messagepar Ezteban » Ven 03 Déc 2010 - 21:48

Akëdysséril a écrit:
Ezteban a écrit:Justement... les pires passages du jeu. C'est justement ces passages qui montrent que l'infiltartion dans acb est assez foireuse.

Autant j'admets qu'on puisse jouer de manière totalement barbare à ce jeu, car ça marche sous certaines conditions (après je trouve ça hérétique mais ça me dérange pas qu'on puisse aborder le jeu sous cet angle :P), autant ça me paraît louche de venir se plaindre lorsque l'attaque totale ne marche pas. Sans avoir la prétention de me faire passer pour quelqu'un du genre "je suis plus fort que toi blablabla ou j'ai mieux compris le jeu que toi blablabla", il faudrait limite que je te filme une de mes parties dans ces séquences-là, parce que c'est de la pure infiltration foutrement bien gérée justement.

Si tu prends celle de "l'avion", par exemple, tu te sers grosso modo de tout : une petite filature pour commencer, puis déplacements discrets dans la ville (notamment en te servant des groupes de passants, superbe idée amorcée avec le II, ou bien en passant par la voie aérienne), dissimulation dans les tas de foin, infiltration en bonne et due forme, assassinats discrets sur les toits / dans les puits avec un peu toutes les armes que tu veux... Tu peux même choisir ta route et le nombre d'ennemis à tuer. Après, je ne sais pas ce que tu entends par "ces séquences montrent que l'infiltration est mal gérée dans ce jeu", mais je pense qu'à partir du moment où j'arrive à penser que c'est possible d'en tirer quelque chose d'exigeant mais de pas décourageant – loin de là – c'est qu'il doit quand même y avoir un petit quelque chose.


Par exemple, je me ballade sur un remparts. Le remparts fait 1m de hauteur, ba ezio ne peut pas se planquer. Il n'y a pas de gameplay réellement pensé pour de l'infiltration. Ok, c'est cool on peut se cacher parmi la foule... oui mais voila.... quand tu dois suivre une cible et que la foule ne va pas dans la meme direction, il y a un petit problème.

Mais surtout, en, ce qui me concerne, le gros problème vient de l'ia des gardes. C'est juste hallucinant. Pour un jeu qui joue pas mal sur la hauteur, je trouve dingue que les gardes ne regardent jamais vers les toits. Je tue un garde sur un toits, le balance dans la rue à proximité d'une patrouille.... absolument aucune recherche... on regarde le cadavre et on repars, mais à aucun moment ils vont lever la tete.

Quand tu te bats sur les toits, si le garde tombe un peu plus bas, une fois sur deux, ils va t'oublier avec un très joli

oh mais il a disparu


Autre soucis de l'ia : tu me parles des tour de borgia, cool :) mais l'ia est tellement bonne que je peux foncer littéralement dans le tas et enchainer les attaques furtive à répétition. Quand je dis furtive, j'entends par là, courir directement sur le garde le poignarder puis poignarder son voisin, car le temps qu'il comprenne que son collègue vient de mourir ba c'est trop tard.
Akëdysséril a écrit:
Mais là où dans batman, c'est parfaitement maitrisé, dans ac, c'est à revoir.

Là encore t'es vachement catégorique. Je préfère les combats d'AC, mais j'aime quand même bien ceux de Batman. Là encore on peut difficilement dire que c'est "à revoir" sans nuance, mais j'imagine que c'est ton attitude "bourrin" qui ressors dans tes commentaires sans concession :crazy:


C'est à revoir dans le sens, où il n'y a aucune technique particulière pour battre les ennemis. Tu as bien différents types, mais tous se battent de la meme façon, attaque/contre attaque /suivant/ suivant/ fin du combat.

Dès le début du jeu, ezio est trop fort, il n'y a pas de montée en puissance.

Dans batman, tu as différents types d'ennemis que tu ne bats pas de la meme façon. Et puis niveau rytme, ca reste le jour et la nuit entre les deux ;) le système de combat de batman est nettement plus fluide, moins haché par la passivité des gardes.

Akëdysséril a écrit:Après t'es aussi invité à t'exprimer en me disant ce que tu trouves de raté dans les phases de Leonardo, parce que ça m'intéresse et du coup je reste un peu sur ma faim avec ton dernier message. Je sais pas trop si c'est le fait que les gardes te repèrent trop facilement par exemple (possibilité sur laquelle j'ai construit mon message en fait).


Le fait d'imposer l'infiltration est une erreur. J'aime aussi la jouer discret (si si c'est pour de vrai :D ) mais quand le gameplay s'y prete.

L'équilibre infiltration / action est mal dosée. Je reprends l'exemple de batman : dans batman, tu alternes les phases d'action et d'infiltration de manière naturelle (ou presque on va dire) et il y a une marge d'erreur dans les deux cas : dans les phases d'action, tu peux t'approcher en éliminer un ou deux discrètement et éliminer le reste de façon plus bourrine. Dans les phases d'infiltration, c'est pareil, tu as une marge, si un garde te repère de loin, pas de game over mais une phase de cache-cache où batman à plutot interet à se planquer sous peine de voir un game over.
Dans assassin's creed, les phases d'actions sont trop vite expédié parce que les gardes n'opposent aucune véritable résistance, débordent de stupidité. Quant aux phases d'infiltration, c'est ca passe ou ca casse mais pas entre les deux. Pas de marge d'erreur, si tu te fais repérer, retour au dernier checkpoint. Et subitement, les gardes qui avant ne voyaient pas à plus de deux mètres, se mettent à avoir des yeux bioniques. C'est là, qu'un gameplay adéquat aurait été utile. ezio ne peut pas se planquer correctement (c'est un peu con de ne pas pouvoir se baisser :-? ), ne peut pas réellement se déplacer furtivement, du moins pas de manière naturelle.

Maintenant, je vais modérer mon propos : je ne dis pas que le jeu est mauvais mais qu'il pourrait etre tellement mieux ;)
Image
Avatar de l’utilisateur
Ezteban
Liquid Mario
Liquid Mario
 
Messages: 2975
Inscrit le: Lun 23 Fév 2004 - 11:58
Status: Hors-ligne

Messagepar Oko » Sam 04 Déc 2010 - 15:11

Romano > Cinquième et dernière séquence à 75% de synchronisation totale :]
GT : Akëdysséril
Avatar de l’utilisateur
Oko
Silver Mario
Silver Mario
 
Messages: 5347
Inscrit le: Mar 03 Fév 2009 - 22:58
Status: Hors-ligne

Messagepar Romano » Sam 04 Déc 2010 - 20:23

Akëdysséril a écrit:Romano > Cinquième et dernière séquence à 75% de synchronisation totale :]


Ok. Je verrais quand j'y serais mais ça apporte la même chose que la séquence avec Altaïr dans AC2 non ?
Image
Avatar de l’utilisateur
Romano
Liquid Mario
Liquid Mario
 
Messages: 2888
Inscrit le: Ven 25 Nov 2005 - 15:11
Status: Hors-ligne

Messagepar Oko » Sam 04 Déc 2010 - 21:16

À la différence que tu peux tout à fait finir le jeu sans passer par ces séquences, là où celle d'Altaïr était obligatoire sauf erreur de ma part. Perso je pense que celle d'Altaïr bénéficiait d'une ambiance bien plus extraordinaire et que ses implications sur le scénario se révéleront bien plus importantes. Là c'est juste la vie d'Ezio :]
GT : Akëdysséril
Avatar de l’utilisateur
Oko
Silver Mario
Silver Mario
 
Messages: 5347
Inscrit le: Mar 03 Fév 2009 - 22:58
Status: Hors-ligne

Messagepar Benn » Dim 05 Déc 2010 - 09:00

Mais ce jeu! :love:

...Ah bah voila, meme pas le temps de réaliser l'heure qu'il est, il fait deja jour dehors ^^'

c'est ca aussi de se dire toute les 5 minutes : "aller, au prochain objectif je coupe la console DIERCT, promis cette fois-ci!"

:@
usque ad sideras et usque ad neutrinos
Image
Mort au zonage en tout genre!
Avatar de l’utilisateur
Benn
Admin
Admin
 
Messages: 15876
Inscrit le: Sam 15 Fév 2003 - 15:26
Localisation: DTC
Status: Hors-ligne

Messagepar Romano » Lun 06 Déc 2010 - 01:42

Bon j'avais lu, ici entre autres, beaucoup de bonnes choses sur la fin, son cliffhanger.... et en fait je l'ai trouvée nulle.
Image
Avatar de l’utilisateur
Romano
Liquid Mario
Liquid Mario
 
Messages: 2888
Inscrit le: Ven 25 Nov 2005 - 15:11
Status: Hors-ligne

Messagepar Oko » Lun 06 Déc 2010 - 12:08

Ces mots me paraissent forts. Tu l'as réellement trouvée "nulle", cette fin, ou tu as simplement été déçu à cause de ce que les gens en disaient. Mon avis :

L'histoire d'Ezio n'apporte rien, ou du moins rien de plus que dans le précédent épisode. À ceci près que les correspondances entre Desmond et Ezio prennent de plus en plus de poids, développant l'univers de la série concernant l'Animus et la mémoire collective de la lignée d'assassins. Pire encore, Brotherhood n'est justifié que par la perte du Fragment d'Eden qui doit être récupéré d'ici la fin ; une astuce un peu grossière pour donner facilement naissance à un jeu :]

En revanche, l'intrigue grandit en 2012, car pour la première fois depuis le début de la série, les Fragments d'Eden deviennent une réalité avec la découverte de la pomme ! Pour la première fois, Minerve apparaît "en personne" à Desmond, non plus à Ezio. En gros, Desmond prend une autre dimension dans cet épisode, devenant réellement une sorte d'élu, l'assassin qui sauvera véritablement le monde. Ou pas ! Car pour la première fois également (même si certains indices le laissaient penser), on peut commencer à douter des bonnes intentions des dieux : Desmond est forcé de tuer Lucy, ils tiennent des propos pour le moins dérangeants (notamment un passage bien virulents en capitales d'imprimerie dans les sous-titres, où Minerve parle je crois du fait qu'elle aurait dû laisser les humains mourir), et quand on se souvient de la première vidéo de "La Vérité", Adam et Ève avaient tout l'air d'être deux des innombrables esclaves dirigés par les dieux. De là à ce qu'ils aient pour seul but de redevenir les maîtres tout puissant régnant sur l'homme, il n'y a qu'un pas. Templiers et Assassins pourraient bien être tous deux dans la même galère, ce qui donnerait du poids au côté anti-manichéen de la série (sauf exception et surtout dans le premier, les méchants ne sont jamais vraiment des méchants).

Autre chose : Lucy est-elle vraiment punie pour être un templier ? Ou bien pour être la descendante d'Ève ayant volé la pomme ? Là aussi la question se pose, et de là l'objectif des dieux est remis en question. Autre question : Lucy est-elle morte ? Ce qu'a vécu Desmond est-il vraiment arrivé ou n'est-ce qu'une illusion ? Quand on connaît les pouvoirs des Fragments d'Éden et notamment de la pomme, on peut en douter.

Enfin, ce qui je pense a le plus fait jaser les joueurs Romano, c'est le probable Assassin's Creed III se déroulant en France. Entre le bonnet phrygien et l'ordre des Francs-Maçons, tous deux abordés à la fin, le doute n'est pas vraiment permis. Ceci étant, je me suis intéressé un peu au symbole franc-maçon que j'avais déjà entrevu, et cette espèce d'oeil en haut d'une pyramide peut aussi ouvrir d'autres pistes évidentes, même si j'y crois (malheureusement) moins.

Évidemment, la vidéo du sujet 16 permet de corroborer tout ça : il invite Desmond à trouver Ève et, mieux encore, dévoile que la clé est son ADN. De là à penser que Desmond ne sera plus seul à entrer dans l'animus, il n'y a qu'un pas ! Je rêve déjà d'une assassine dans l'Égypte ancienne, qui userait de nouveaux moyens d'assassinats tels que les serpent lâchés à travers des interstices ! Elle est déjà présente dans la crypte des assassins, ainsi qu'une autre femme qui a une fiole de poison à la main (je ne sais plus quelle est son époque, mais il me semble que c'est l'Antiquité. En Grèce ou dans la Rome antique, ça pourrait être énorme). Je ne crois pas qu'il y ait d'autres assassines dans la crypte. La possibilité d'un(e) assassin(e) à la Révolution française est quand même la plus probable, notamment d'un point de vue chronologique dans la mesure où on n'a fait qu'avancer dans le temps pour le moment. Cela dit, la quête de l'information originelle ne passera peut-être que par un retour en arrière beaucoup plus conséquent, donc rien n'est fermé. J'ose difficilement penser à plusieurs époques radicalement différentes dans un même jeu, mais pourquoi pas.

Le sujet 16 met aussi Desmond en garde : "Elle n'est pas ce qu'elle prétend". Mais qui ? Lucy ou Minerve ? :] "Il est trop tard pour les sauver". Mais qui ? Les hommes ? Ses amis ? Les Fragments d'Éden ? ... Les dieux ?

Le plus intrigant reste le sous-entendu du sujet 16, qui dit à Desmond que "Tout est déjà parti". Un petit air de Matrix qui laisse penser que tout ce qu'il vit n'est qu'illusion ? Difficile à vraiment cerner ce point en particulier. À ce propos, mon passage préféré reste l'évocation du fils de Desmond : "The Sun... your son... is dying !" Quel charabia :P On pourrait parler des heures de cette évocation et de ce qu'elle implique ! La plus séduisante des interprétations concerne toutefois la probabilité que Desmond soit lui-même l'ancêtre de quelqu'un d'autre et que son fils, quelque part en 2032 (au pif), soit amené à entrer lui-même dans un autre animus. Ceci expliquerait parfaitement cette phrase du sujet 16 : "Tout ce que tu veux devenir... tout est déjà parti." Forcément, tout est déjà écrit. Est-ce de cela dont s'aperçoit Desmond à la toute fin, durant le générique, lorsqu'il crie "NON !" La probabilité d'Animus imbriqués, comme dans Inception, est assez séduisante.

Autre élément qui ne laisse pas d'intriguer mais pour lequel je n'ai aucune réponse : Cesare Borgia dit clairement à Ezio "Aucun homme ne peut me tuer". Cela a-t-il un lien avec les dieux ? Est-il fou ? Refuse-t-il sa mort ? Le passage est en apparence sans réel intérêt, mais le fait est qu'Ezio, justement, ne tue pas Cesare de son arme et se contente de le précipiter dans le vide ! Une méthode qui n'est pas digne d'un assassin qui pose tout de même question.

Enfin, la dernière phrase du sujet 16, impossible à interpréter en ce qui me concerne : "Find me, in the darkness".


La force d'Ubisoft est à mon sens de nous proposer une fin avec de nombreuses questions qui paraissent tout à fait cohérentes entre elles. Sans prétendre radicalement changer ton avis sur la fin du jeu
(après tout, le meurtre de Lucy me laisse moi aussi de marbre, et c'est la globalité de la fin que j'adore)

ne perdons ceci de vue : ce n'est qu'une parenthèse au jeu qui se ferme, pas à la série. La vraie fin, celle qui arrivera avec AC III ou AC XIII, je n'en sais rien, ce sera celle qu'il faudra vraiment évaluer du point de vue scénaristique, à l'aune du projet global d'Ubi. Pour l'instant, le contrat me semble respecté : les informations sont distillées au compte-goutte mais sans se foutre de notre gueule (en dépit de l'aspect 1.5 du jeu), et il est bien trop rare qu'un éditeur me laisse réfléchir entre deux jeux pour que je boude mon plaisir :]

Précisons aussi que la vidéo du sujet 16 est un complément qui me paraît indispensable à la fin du jeu.

Enfin, dernière remarque : j'ai beaucoup aimé la manière dont l'histoire d'Ezio ne se conclut pas, avec ses différentes apparitions à Desmond sous forme fantomatique. Un vieux Ezio muet, barbu et avec un certain embonpoint suite à une ellipse de plusieurs années, ça le fait je trouve. J'adore l'idée que la fin de vie / la mort des assassins que l'on incarne soient toujours passée sous silence.
GT : Akëdysséril
Avatar de l’utilisateur
Oko
Silver Mario
Silver Mario
 
Messages: 5347
Inscrit le: Mar 03 Fév 2009 - 22:58
Status: Hors-ligne

Messagepar Romano » Lun 06 Déc 2010 - 13:36

Disons que j'en attendais beaucoup et que j'ai été déçu.
Dans ma tête, après avoir vu la vérité, j'étais vraiment parti dans l'idée qu'on était dans un Animus qui nous faisait revivre la vie de Demond, je m'attendais vraiment à la toute fin à voir apparaître un message type "séquence synchronisée", j'aurais trouvé ça génial.
Mais en fait non. Et là où je trouve le cliffhanger raté, c'est que pendant toute la dernière phase (et dans une certaine mesure quand on rencontre le sujet 16), Junon (puisqu'il s'agit d'elle et non de Minerve) tient un discours complètement obscur, incompréhensible.
Là où la fin des deux premier (et la vérité du deux) m'avaient plu, c'est parce qu'on comprenait ce qui se passait, ce que l'on venait de voir, de découvrir, et qu'on en entrevoyait plein de conséquences possibles pour la suite.
Là, tout est trop obscure !
Image
Avatar de l’utilisateur
Romano
Liquid Mario
Liquid Mario
 
Messages: 2888
Inscrit le: Ven 25 Nov 2005 - 15:11
Status: Hors-ligne

Messagepar Oko » Lun 06 Déc 2010 - 13:55

Oui c'est Junon en effet ^^ Disons que je trouve que le propos est le même qu'avant, sauf que les conséquences que l'on entrevoit sont plus nombreuses car avec de multiples interprétations. C'est peut-être en effet moins figé qu'à la fin du 2 en effet, mais je trouve pas ça complètement obscur non plus.

Ce qu'il me faut absolument, d'ailleurs, c'est une vidéo de la fin où elle apparaît de multiples fois, parce qu'avec les voix italiennes et les sous-titres anglais, je dois bien avouer que je ne savais plus à donner de la tête dans la mesure où je devais escalader en même temps. Je pense qu'il doit y avoir de nombreux indices à interpréter.
GT : Akëdysséril
Avatar de l’utilisateur
Oko
Silver Mario
Silver Mario
 
Messages: 5347
Inscrit le: Mar 03 Fév 2009 - 22:58
Status: Hors-ligne

Messagepar Romano » Lun 06 Déc 2010 - 15:08

Image
Avatar de l’utilisateur
Romano
Liquid Mario
Liquid Mario
 
Messages: 2888
Inscrit le: Ven 25 Nov 2005 - 15:11
Status: Hors-ligne

PrécédentSuivant

Retour vers PC et autres consoles

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 3 invités