[Multi] PES 2010: Décevant !!!!

Envie de parler de la PlayStation 4 ou de la Xbox One ? Les jeux sur PC, smartphone, tablette ou autres appareils vous intéressent ? C'est ici que ça se passe !

Messagepar yagal » Lun 03 Août 2009 - 17:31

Image
Image
Image

Une vision des nouveaux menu.
Vive mon blog :P
PSN: oninou
Avatar de l’utilisateur
yagal
Super Mario Bros
Super Mario Bros
 
Messages: 1274
Inscrit le: Mer 21 Sep 2005 - 15:39
Localisation: Italie
Status: Hors-ligne

Messagepar yagal » Sam 15 Août 2009 - 03:17



Video interessante (jeu avec 25% d'implantation des animations selon Konami :roll: ). Vivement la gamescon.
PSN: oninou
Avatar de l’utilisateur
yagal
Super Mario Bros
Super Mario Bros
 
Messages: 1274
Inscrit le: Mer 21 Sep 2005 - 15:39
Localisation: Italie
Status: Hors-ligne

Messagepar yagal » Lun 17 Août 2009 - 13:39

Les impressions commencent a tomber, je vous propose celle qui sont a l'heure actuelle les plus fiable et les mieux ecrites en attendant les mecs de chez JV.fr. Je mettrai aussi le lien de JV.com

GK a écrit: Alors, il est comment ?". Immuable rituel du mois d'août, quand les versions preview du nouveau PES tombent enfin sur le bureau, pour venir égayer de mornes après-midi à cuire sur son siège (ou à grelotter quand le clim se décide à marcher). La réponse peut changer du tout au tout en fonction du score mais, à tête reposée, on penchera pour un timide "en progrès". Une chose est sûre, Konami n'a pas ménagé ses efforts pour canaliser en surface un jeu qui ne savait plus trop sur quel pied danser. Mais cela ne signifie pas, au vu de cette preview, que les cris de haine seront étouffés.

Bernard Mendy Evolution
En faisant le pari d'une inertie effarante et d'une physique de balle pointilleuse pour éviter que les parties ne finissent en slalom de défense, Konami risque cette année de frustrer les joueurs habitués aux contrôles faciles et aux démarrages canon. Soyons clair : les contrôles ont rarement été aussi capricieux que sur cette preview, toutes versions confondues, et enchaîner plus de quatre passes précises réclame encore plus d'application que par le passé. C'est possible, mais les joueurs aiment prendre tout leur temps pour ajuster un bête plat du pied ou une frappe évidente ; dans ces conditions, négocier une ouverture ou un centre relève de la folie pure, et on a finalement encore une fois tendance à privilégier la course au détriment de la construction. Même les excellents joueurs sont soumis au régime "sec" contrôles moisis, passes d'aveugle, du moins dans cette pré-version. On finissait par ne plus compter les relances improbables qui résultaient de ces deux travers. Et on ne parle même pas des centres aériens, si ce n'est pour dire que la passe en retrait a encore de beaux jours devant elle. D'un autre côté, cela fait bien longtemps que l'on n'avait pas senti un équilibre aussi satisfaisant entre course, physique et débordements, du moins avec les réglages par défaut. Quand une action sur trois est avortée pour cause de pieds carrés, ce n'est pas trop étonnant, cela dit. Gare à ne pas sur-anticiper, d'ailleurs, car l'inertie affolante peut vite occasionner des placements totalement à l'ouest.
En considérant cette preview dans son ensemble, on comprend que Konami a cherché à brider le jeu offensif pour remettre la simulation en avant. Du moins tant qu'on n'a pas plongé ses mains dans le cambouis et les nouveaux menus de tactique et de formation mis en avant dans cette vidéo, et franchement repris de FIFA, soyons honnêtes. Si l'on s'en tient aux réglages de base, le jeu semble effectivement avoir gagné en retenue, avec des placements un peu plus cohérents de la défense et moins de folie dans les actions, pour toutes les raisons pré-citées. Il faut dire aussi que les notes des joueurs fluctuent en fonction de leur rôle sur le terrain ; s'ils sont repositionnés à un poste qui n'est pas naturellement le leur, leur efficacité sera théoriquement bridée. Une idée lumineuse censée éviter les placements fantaisistes des précédents épisodes, quand les Roberto Carlos & cie finissaient attaquant de pointe. Avec un peu de pratique entre vieux de la vieille, on comprend que ces belles intentions sont plus ou moins des leurres, et qu'il suffit de deux ou trois modifications pour retrouver les Messi et les Cristiano Ronaldo des versions précédentes, quel que soit le poste qui leur a été attribué. Exemple frappant : les capacités de dribble des grands joueurs sont placés sur "Off" par défaut. Fou.



Je choisis la solution offensive !
Rappelons-le, dans Pro Evolution Soccer 2010, les étoiles de compétences sont remplacées par des cartes façon Panini qui peuvent être désactivées dans le menu de Formation. L'effet est flagrant quand il s'agit de calmer le pressing de Eto'o ou les replis défensifs de Hoarau et Drogba. C'est même un bon point. Il l'est aussi dès que l'on choisit de débrider" les feux follets, et de baisser la valeur "Style offensif" pour écarter autant que faire se peut le jeu sur les ailes. Bref, si le jeu offre un compromis assez réaliste et bien simu tant qu'on s'en tient aux valeurs par défaut, celui-ci peut voler assez vite en éclat pour ceux qui se soucient peu de schémas de jeu classiques. C'est toujours mieux qu'un jeu complètement craqué de base. Mais cela tient plus du rafistolage à base de sliders que d'autre chose, et on espère sincèrement que la version définitive sera un peu plus équilibrée quelles que soient les options tactiques choisies. C'est évidemment beaucoup plus facile à dire qu'à faire, mais qui sait, il y a sans doute un moyen de minimiser les abus. On pourrait imaginer que les joueurs trop isolés se fatiguent nettement plus vite, ou bien que les défenseurs, au demeurant avantagés, soient capables de faire des relances correctes sans être les premières victimes d'un script de passe débile... Gardons la foi, car les intentions sont là, et si Konami parvient à trouver les bons dosages d'ici à la sortie, l'espoir est permis.
Finalement, c'est peut-être du côté de la réalisation que le salut viendra pour Pro Evolution Soccer 2010, qui a vraiment musclé son jeu pour la reprise. Les textures des visages, le grain de la peau, les chevelures sont encore plus détaillés que par le passé, un travail d'orfèvre en termes de modélisation. Et on s'émerveille encore du soin apporté aux différentes animations, ailes de pigeon, frappes en rupture, qui illuminent chaque partie. La pelouse n'est pas en reste, comme les différents éclairages qui la mettent en valeur. Et surtout, ce PES est le premier de l'histoire de la série à proposer des commentaires enfin cohérents, en s'offrant le duo de micros vedettes de Canal +, Christophe Dugarry et Grégoire Margotton. Bon, il y a encore quelques phrases un peu hors contexte, comme toujours dans un jeu de foot, mais l'enthousiasme communicatif et la crédibilité de l'ensemble nous épargneront cette année un détour par les options. Il reste évidemment beaucoup à découvrir pour ce nouveau Pro Evolution Soccer 2010, et notamment la manière dont s'intégrera la Ligue des Champions, une option de jeu pour le moment grisée. Rappelons que la Ligue des Masters bénéficiera d'une refonte de son interface et de son contenu, avec intégration des sponsors, gestion du centre de formation, le tout agencé sur trois menus relativement ergonomiques.



Gamekult.com


JVN.com a écrit:Voila deux saisons que le roi déchu PES parvient tout juste à jouer le maintien. En cause, des éditions 2008 et 2009 qui ont eu, ce n’est pas un secret, un bien grand mal à négocier le virage de la nouvelle génération. Depuis des mois et l’annonce discrète du volet 2010, le Net se perd donc en théories, espoirs et débats sur le retour en grâce -ou non- de la série phare de Konami. Un buzz indirectement alimenté par une communication avare en images et vidéos, histoire de ménager le suspense. Après des mois de spéculations, c’est l’heure pour nous de livrer un premier avis sur le jeu.

EVOLUTION GRAPHIQUE

A chaque PES son lot de petites améliorations esthétiques, à commencer par les menus. La livrée 2009 offre des polices stylisées avec un surprenant surlignage rose. Certains apprécieront la prise de risque, d’autres conspueront le style un peu criard de l’ensemble. Les menus gardent en tout cas une ergonomie appréciable, comme toujours dans la série. Cette année, les nouveautés graphiques sont plutôt à chercher sur le terrain. Pas de véritable bond graphique, mais une évolution dans le bon sens. Comme déjà présentés par Konami il y a quelques jours, les visages des footeux sont plus fidèles à la réalité, du moins les plus connus. Ainsi, les puristes remarqueront une meilleure représentation des traits de Messi ou de Henry, mais d’autres joueurs moins « médiatiques » n’ont pas vraiment été gâtés par les artistes de la team Seabass. L’ami Rothen, pour ne citer que lui, fait ainsi les frais d’une modélisation sommaire qui fera sûrement bien rire quelques marseillais.

Malgré quelques crises d’acné chez des joueurs aux textures peu flatteuses, impossible de nier les progrès réalisés depuis la saison dernière. Des efforts poussés jusqu’à affiner encore la représentation des stades et des pelouses, avec un public toujours cloné mais malgré tout plus vivant qu’auparavant. Travail sur les ombres et la lumière aussi, avec à la clé des conditions d’éclairage différentes selon l’heure du match. Du détail soit, mais qui démontre que les graphistes se sont tout sauf tournés les pouces. Alors oui, on aurait aimé que Konami fasse plus. Un nouveau moteur 3D par exemple, pour nos machines achetées à prix d’or. L’an prochain peut-être. En dépit de ça, les fans peuvent être rassurés, cette cuvée 2010 s’annonce déjà comme la plus réussie graphiquement de toutes les versions, alors même que de nombreuses optimisations sont encore à prévoir.


LIGUE DES MASTERS REFONDUE

Côté modes de jeu, si on reste dans du très classique avec les Exhibition, Online et Vers une Légende, quelques nouveautés sont à prévoir comme l’arrivée de la Champions League et de l’Europa League (ex coupe de l’UEFA), sous licence officielle. Impossible d’y jouer sur notre version preview mais ces modes devraient permettre de vivre et revivre les deux évènements à travers des compétitions musclées entre les plus grands clubs européens. Pas une révolution en soit, mais un ajout bien sympathique qui montre que Konami sait parfois faire des efforts sur les licences. Les licences justement parlons-en. PES 2010 fait à nouveau l’impasse sur la Premier League, avec l’éternel retour des London FC et autre Man Blue. Le reste demeure sans surprise avec l’ensemble de la Ligue 1, de la Ligua espagnole, du Calcio et du championnat Hollandais. Pas de Bundesliga mais une Mannschaft qui devrait faire son arrivée du côté des sélections nationales. Pas de miracle, sans la précieuse licence FIFA, Konami fait donc au mieux avec ce qu’il a. Un peu décevant pour le joueur néanmoins.

L’autre grosse nouveauté de PES 2010, c’est bien sûr la refonte de l’indispensable Master League. Exit le management simple voire simpliste des saisons passées, cette année vos talents de dénicheur de talents seront mis à rude épreuve. La Master League sera divisée en trois entités distinctes, entre lesquelles il faudra constamment naviguer. A savoir le Club House, le Stade et les Bureaux. Explications. Le Club House est l’endroit ou il sera possible de planifier les calendriers de matchs officiels, d’entraînements et autres rencontres amicales. Il servira aussi à définir les tactiques de jeu et paramétrer les réglages offensifs et défensifs. L’antre du coach en quelque sorte. Le Stade servira lui à régler les paramètres plus généraux.

Mais pour nous, le véritable intérêt de cette nouvelle Master League vient essentiellement du sous menu Bureaux. C’est ici qu’il sera possible de jouer les scouts et dénicher les futurs piliers de votre 4-4-2, parmi les joueurs confirmés comme les jeunes talents. Des jeunes qui évolueront dans une équipe B et qu’il ne tiendra qu’à vous d’intégrer au sein de l’effectif des titulaires. Bien entendu, miser sur quelques jeunes prometteurs accélèrera l’explosion de leur talent mais ouvrira aussi la porte aux vautours recruteurs des meilleurs clubs européens. Libre à vous de les laisser s’épanouir parmi l’élite jusqu’à la retraite ou de les revendre une petite fortune au premier Barça venu. A noter que pour la première fois en six ans de Master League, les transactions se dérouleront en euros, de même que les primes de sponsoring qui fluctueront en fonction des résultats de l’équipe. Si les réfractaires au management trouveront le mode toujours aussi austère et soporifique, les sélectionneurs en herbe seront eux ravis de voir la liberté offerte par cette nouvelle itération. De longues heures de jeu en perspective.

IMPRESSIONS DE JEU

Après cette débauche de nouveautés et d’améliorations, il est temps d’en venir au cœur de ce qui fait un bon jeu de foot –ou non-, les sensations de jeu. Et coupons court au suspense de suite, sur ce point, cette première version nous a quand même déçu. Dès les premières minutes de jeu, une impression d’inertie et de lourdeur envahit le terrain. Même aux commandes de l’insaisissable Cristiano Ronaldo, se déplacer semble pesant, pataud. La faute à un gameplay volontairement ralenti pour simuler davantage la réalité. Hélas, à trop vouloir être crédibles les matchs ressemblent pour beaucoup à de la Ligue 1. On a connu plus flamboyant comme comparaison. Réaliste certes, mais le fun en prend un coup.

Mais cette lenteur assumée n’aurait pas été trop gênante si la palette de dribbles ne semblait pas aussi restreinte et confuse. Entre les carré + croix qui ne permettent plus de feinter et les râteaux bien trop difficiles à placer, les seuls moyens de passer l’adversaire se limitent pour le moment aux passes et aux crochets. Un hommage à PES premier du nom dont on se serait passé. D’autant plus dommage que certains aspects du gameplay bénéficient de réelles améliorations comme le retour de la touche , qui permet maintenant de placer des amortis assez redoutables. Idéal pour enchaîner une frappe ou effacer un adversaire d’un coup d’épaule pour peu que le timing s’y prête. Amélioration également du côté du gardien, davantage incisif sur ses sorties et qui n’hésite plus à plonger sur un corner pour saisir la balle... au risque de se trouer.

Hélas, cela ne suffit pas à faire oublier d’autres carences comme une physique parfois lunaire, qui conduit un centre sur deux à finir en touche lors d'un débordement sur l'aile ou une balle qui refuse de ralentir après avoir rebondi sur trois ou quatre tibias et qui finit, elle aussi, sur le bord du terrain. Frustrant. Si Konami met l’accent sur le Team Vision 2.0, force est de constater que l’IA mérite encore quelques réglages, avec des défenseurs centraux parfois passifs et à l’inverse une attaque de pointe qui se place souvent à la limite du hors jeu. Des comportements ajustables via le plan de jeu, avec diverses options à paramétrer de 0 à 100 ou l’on trouvera aussi les fameuses cartes qui permettent d’activer ou désactiver les capacités spéciales de certaines stars. Une débauche de réglages d'une rare richesse, mais un peu barbante à bidouiller en plein match. Là encore, si les puristes s’en donneront à cœur joie en solo, peu de monde s’y risquera en tournoi à plusieurs sous peine de casser franchement l’ambiance.

Bref, malgré quelques bonnes idées, le feeling de cette édition 2010 manque pour le moment de fun à l’image des frappes, molles et longues à partir. Les joueurs paraissent tous, peser leur quintal et la quasi disparition du côté football champagne des anciens PES fait gagner en réalisme ce qu’il fait perdre en plaisir de jeu. Espérons que Konami corrige tout cela d’ici la sortie du jeu car la plupart des critiques énoncées ne concernent que de petits ajustements dont il serait dommage que le développeur se –et nous- prive.


PREMIER AVIS

En l’état, le jeu enthousiasme autant qu’il rebute. Un paradoxe qui tient à la fois aux nombreuses améliorations intrinsèques –réalisation en hausse, Master League au top, profusion de stratégies- qu’au gameplay parfois pénible des matchs. Beaucoup de travail reste donc à faire pour une édition 2010 qui ne devra pas oublier que le plaisir de jeu est au final ce qui importe le plus. A Konami de jouer maintenant.


JVN.com

PES next gen editing blog a écrit:-Éditeur de chaussures
- Éditeur de filets: couleurs et forme
- Plus de célébrations
- Maillots de joueurs non-rentrés
- Les gants des gardiens sont ressemblants et sous licence (Nike, Adidas, etc...)
- Le stade d'Anfield est juste magnifique.
- La Bundesliga n'est pas sous licence mais pour le moment les clubs allemands participants à la Champions League le sont (donc vraisemblablement Bayern, Wolfsburg et Stuttgart). Les autres clubs seraient présents mais sans leurs vrais noms.
- Chelsea et Arsenal ne sont pas sous licence (on devrait vraisemblablement garder Liverpool et Man Utd).
- Au niveau des stats, elles semblent varier suivant la place qu'occupe le joueur.

- Dribbles à 360° via le stick analogique gauche. N'influence pas seulement la course des joueurs mais aussi les contrôles, les passes et les tirs. Apparemment, le 360° cumulé à la nouvelle physique de balle donne un résultat extrêmement probant.
- Point de vue gameplay, les gros changements sont: un meilleur contrôle du joueur, les courses sont nettement améliorées, plus de fucking 90° turn, le système de tir à évolué ainsi que la physique de balle...
- La plupart des gestes techniques se font maintenant avec R2 et la Roulette Marseillaise est enfin revenue sur le stick analogique droit.
- Les passes sont moins téléguidées qu'avant, on a moins l'impression que tout est sur des rails. Elles sont également plus 'manuelles' dans le sens qu'il faut bien viser pour les réussir.
- Les joueurs ne restent pas statique quand on leur adresse une passe.
- Plus de variétés dans les courses. Si on contrôle Messi, on le ressent tout de suite.
- Les gardiens ont été améliorés évidemment, ils relâchent moins de ballons et sont mieux positionnés. Il leur arrive néanmoins de prendre encore des buts stupides.
- Quelques mouvements robotiques ne sont pas encore corrigés
- Les contacts entre joueurs ont été améliorés mais le jeu n'utilise pas les moteurs Euphoria



Image
Image
Image
PSN: oninou
Avatar de l’utilisateur
yagal
Super Mario Bros
Super Mario Bros
 
Messages: 1274
Inscrit le: Mer 21 Sep 2005 - 15:39
Localisation: Italie
Status: Hors-ligne

Messagepar yagal » Mer 19 Août 2009 - 17:49

Des videos de PES, c'est beau , fluide, les animations sont plutôt bien foutu, l'IA semble être vraiment bonne, le rythme est plutôt crédible mais difficile de ce prononcer sur l'inertie et la "latence" des joueur. La demo presente a la Gamescom est :
- jeu à 80% Complet
- 4 équipes jouables : Barcelona, Liverpool, Germany et France.
- Stade dispo : Anfield Stadium
- Différents réglages dispo pour ajuster le climat ou la sévérité arbitrale.

Voici les dates officiels de la sortie de PES2010:
-Le 23 octobre pour les consoles nextgen ( ps3,xbox360), et pc.
-Le 6 novembre pour les versions ps2 et psp
-Et pour finir le 20 novembre pour la version wii.

Video en question

(Le but de Ribery :-? )
(New: le geste
de victorieux d'Henry)
PSN: oninou
Avatar de l’utilisateur
yagal
Super Mario Bros
Super Mario Bros
 
Messages: 1274
Inscrit le: Mer 21 Sep 2005 - 15:39
Localisation: Italie
Status: Hors-ligne

Messagepar yagal » Jeu 17 Sep 2009 - 17:44

La demo est dispo je testerai la bete demain, des videos de la ditte demo se trouve deja sur youtube et co. Extrait

PSN: oninou
Avatar de l’utilisateur
yagal
Super Mario Bros
Super Mario Bros
 
Messages: 1274
Inscrit le: Mer 21 Sep 2005 - 15:39
Localisation: Italie
Status: Hors-ligne

Messagepar Ezteban » Ven 18 Sep 2009 - 19:56

Démo testée :oops:

Sincèrement, à la place de konami je rendrais la license exclusive à la wii.

Si la démo est représentative, c'est juste une catastrophe... techniquement, c'est peut etre un peu mieux quoique j'ai rien vu de transcendant.... niveau gameplay :brr: c'est quoi ce bouzon?

pes chute et touche le fond.... :@
Image
Avatar de l’utilisateur
Ezteban
Liquid Mario
Liquid Mario
 
Messages: 2975
Inscrit le: Lun 23 Fév 2004 - 11:58
Status: Hors-ligne

Messagepar yoann[007] » Ven 18 Sep 2009 - 21:26

Ezteban a écrit:Démo testée :oops:

Sincèrement, à la place de konami je rendrais la license exclusive à la wii.

Si la démo est représentative, c'est juste une catastrophe... techniquement, c'est peut etre un peu mieux quoique j'ai rien vu de transcendant.... niveau gameplay :brr: c'est quoi ce bouzon?

pes chute et touche le fond.... :@
Ils m'ont fait tripper avec leurs grandes affiches "Retour aux sources". A 99% du temps quand quelqu'un dit ça, le résultat est à chier ;)
yoann[007]
Golden Mario
Golden Mario
 
Messages: 11652
Inscrit le: Lun 12 Jan 2009 - 02:26
Status: Hors-ligne

Messagepar Oko » Sam 19 Sep 2009 - 00:04

Waow... en tâtant la démo on se demande comment on a pu jouer pendant des siècles avec les passes automatiques :o Ce sera encore une année FIFA.
GT : Akëdysséril
Avatar de l’utilisateur
Oko
Silver Mario
Silver Mario
 
Messages: 5347
Inscrit le: Mar 03 Fév 2009 - 22:58
Status: Hors-ligne

Messagepar yagal » Sam 19 Sep 2009 - 20:55

j’ai voulu savoir si je pouvais trouver la date de compilation de la démo.
Et c’est en faisant (sous xp) une clique droit sur C:\Program Files\KONAMI\Pro Evolution Soccer 2010 DEMO\pes2010.exe
Puis choisir : « Propriété » puis l’onglet « Signature Numériques »
On peut constater que la date est du : « vendredi 28 août 2009 04:31:24 »
Soit la date de la dernière compilation du programme.
Vous pouvez voir aussi les dates de modification des fichiers .img certains date du 18 aout avec votre explorer/affichage/Details.
Donc cette démo a été compilée juste après la gamescom qui était du 19-23 aout. Puisque celle-ci présente dans nos PC est du vendredi 28 août 2009 04:31:24 !
La version du fichier pes2010.exe est en version 1.0.0.0 soit la version final de la démo!
A la gamescom pes2010.exe devait être en version 0.9.x.x ?


La demo ne reflète sans doute pas la qualité finale du jeu, c'est genre 60% du jeu final.
Sur les differents forums les avis sont plutôt partagé: sur les forum généraliste PES 2010 est plutôt une déception, mais sur les forums de la communauté PES la demo est plutôt apprécié. Mais dans les 2 ce qui ressort le plus souvent est comme,
Points positifs :
Menu (moi j'adore) et musiques sympa (chimical brothers :love: )
Graphismes superbes (joueurs, stade)
Animations correctes
Vitesse de jeu lente (enfin on va pouvoir construire et faire du beau jeu)
Le petit temps de latence bien gere
Une plus grandre credibilite dans les rapport de force: Messie est plus rapide que Cannavaro mais se fait latter par ce dernier au 1 vs1

Points négatifs :
Animations bien que correctes pourraient être meilleures (reccurent)
Les gardiens relâchent trop souvent le ballon (reccurent, mais sur PES 2009 on a pu forcer les choses )
Le bruit quand les joueurs tapent dans le ballon (reccurent)

Moi j'attends Demo tweak pour vraiment tester cette demo 5mim c'est très peu pour ce faire une belle idée. Mais je pense que le jeu de Konami est sur la bonne voie et ca faisait longtemps que ne m'était pas diverti autant avec. PES 2010 sera un bon jeu.

PS. A jouer exclusivement dans le mode le plus difficile.
PSN: oninou
Avatar de l’utilisateur
yagal
Super Mario Bros
Super Mario Bros
 
Messages: 1274
Inscrit le: Mer 21 Sep 2005 - 15:39
Localisation: Italie
Status: Hors-ligne

Messagepar Ezteban » Sam 19 Sep 2009 - 21:22

yagal a écrit:
j’ai voulu savoir si je pouvais trouver la date de compilation de la démo.
Et c’est en faisant (sous xp) une clique droit sur C:\Program Files\KONAMI\Pro Evolution Soccer 2010 DEMO\pes2010.exe
Puis choisir : « Propriété » puis l’onglet « Signature Numériques »
On peut constater que la date est du : « vendredi 28 août 2009 04:31:24 »
Soit la date de la dernière compilation du programme.
Vous pouvez voir aussi les dates de modification des fichiers .img certains date du 18 aout avec votre explorer/affichage/Details.
Donc cette démo a été compilée juste après la gamescom qui était du 19-23 aout. Puisque celle-ci présente dans nos PC est du vendredi 28 août 2009 04:31:24 !
La version du fichier pes2010.exe est en version 1.0.0.0 soit la version final de la démo!
A la gamescom pes2010.exe devait être en version 0.9.x.x ?


La demo ne reflète sans doute pas la qualité finale du jeu, c'est genre 60% du jeu final.


Vu la qualité je veux bien le croire.... :euh:

Sur les differents forums les avis sont plutôt partagé: sur les forum généraliste PES 2010 est plutôt une déception, mais sur les forums de la communauté PES la demo est plutôt apprécié.


Ce qui est très surprenant :)


Mais dans les 2 ce qui ressort le plus souvent est comme,
Points positifs :
Menu (moi j'adore)et musiques sympa (chimical brothers :love: )
Graphismes superbes (joueurs, stade)


O_o O_o O_o

Animations correctes
Vitesse de jeu lente (enfin on va pouvoir construire et faire du beau jeu)
Le petit temps de latence bien gere
Une plus grandre credibilite dans les rapport de force: Messie est plus rapide que Cannavaro mais se fait latter par ce dernier au 1 vs1


Moi, ce que je vois, c'est un gameplay toujours bancal... sans ame... d'un autre age...

Moi j'attends Demo tweak pour vraiment tester cette demo 5mim c'est très peu pour ce faire une belle idée. Mais je pense que le jeu de Konami est sur la bonne voie et ca faisait longtemps que ne m'était pas diverti autant avec. PES 2010 sera un bon jeu.

PS. A jouer exclusivement dans le mode le plus difficile.


pes6 était pas mal pour un jeu arcade
pes8 était moins bon, faute à une défense club med
pes09 était encore pire en terme de gameplay
pes10 semble encore plus raté que le 09 si l'on se base sur la démo (à moins que d'ici la sortie du jeu, konami fasse une refonte totale du gameplay, le jeu ne sera pas considérablement différent que ce que propose la démo)

Je vois plutot une régression :euh:

J'attends toujours le pes qui me fera tripper.... depuis le 5, ca n'est jamais arrivé ;)

pes est aujourd'hui ce que fifa était par le passé... et ca n'est pas un compliment ;)

Le point qui m'a le plus choqué dans la démo, c'est l'IA du goal.... juste catastrophique...
Image
Avatar de l’utilisateur
Ezteban
Liquid Mario
Liquid Mario
 
Messages: 2975
Inscrit le: Lun 23 Fév 2004 - 11:58
Status: Hors-ligne

Messagepar mheishiro » Dim 20 Sep 2009 - 13:27

Konami a fait un premier essai foiré sur 360. On pouvait se dire que le passage à la next gen n'était pas facile. L'an dernier même chose. PES était risible et n'a été sauvé que par la notoriété de la licence et de nombreux fans qui refusaient (et refusent toujours) de se rendre à l'évidence sur le fait que Fifa est passé devant. Et j'avoue que moi même, après 10 ans de PES, ça m'a fait drôle de passer à Fifa. Mais quand tu vois le dernier, la différence saute aux yeux.
Bref, l'excuse de l'an dernier pour Konami était "on se concentre sur le prochain opus. Déjà, je trouve ça très limite comme excuse. C'est comme dire "on s'est pas donnés à fond par qu'on était déjà sur le prochain".
Admettons, c'est passé. Le nouvel opus est là. Que dire?! Animations risibles, bruits "étrange" (un point que je n'arrive pas à comprendre! On peut avoir du mal sur certains points, mais reproduire des bruits de ballon, pourquoi c'est si dur?), des phases de jeu qui se répètent encore et encore (risible quand on sait que les fans de PES reprochaient à Fifa, il y a quelques années, d'être trop scripté).
J'ai testé le nouveau Fifa, c'est magique! C'est encore meilleur que le dernier. EA aurait pu ne rien glander vu l'avance du dernier Fifa (un peu comme Konami pendant des années avec PES), au lieu de ça, l'éditeur met la barre très haut. Pour Konami c'est dead sur cette génération.
Les japonais (pas seulement Konami) ont décidemment du mal depuis 3 ans avec des licences qui donnent l'impression d'avoir manqué de temps, de moyens ou de savoir-faire (Metal gear, PES, Resident Evil...).
Avatar de l’utilisateur
mheishiro
Silver Mario
Silver Mario
 
Messages: 9300
Inscrit le: Sam 02 Nov 2002 - 00:10
Status: Hors-ligne

Messagepar Ezteban » Dim 20 Sep 2009 - 15:28

J'en reviens au goal... de loin, il rattrappe mal la balle... et de près, avec ou sans goal c'est pareil...

Mais je reconnais que la défense est mieux qu'avant... ils ont améliorés la défense et régressé considérablement l'IA du goal...

Je ne pensais pas possible de pouvoir prendre le ballon directement au pieds du goal.... dans pes10, on peut... :@

On marque les buts tellement facilement, que ca devient chiant et sans challenge.
Image
Avatar de l’utilisateur
Ezteban
Liquid Mario
Liquid Mario
 
Messages: 2975
Inscrit le: Lun 23 Fév 2004 - 11:58
Status: Hors-ligne

Messagepar yagal » Lun 21 Sep 2009 - 14:54

mheishiro a écrit:Admettons, c'est passé. Le nouvel opus est là. Que dire?! Animations risibles, bruits "étrange" (un point que je n'arrive pas à comprendre! On peut avoir du mal sur certains points, mais reproduire des bruits de ballon, pourquoi c'est si dur?), des phases de jeu qui se répètent encore et encore (risible quand on sait que les fans de PES reprochaient à Fifa, il y a quelques années, d'être trop scripté).
J'ai testé le nouveau Fifa, c'est magique! C'est encore meilleur que le dernier. EA aurait pu ne rien glander vu l'avance du dernier Fifa (un peu comme Konami pendant des années avec PES), au lieu de ça, l'éditeur met la barre très haut. Pour Konami c'est dead sur cette génération.
Les japonais (pas seulement Konami) ont décidemment du mal depuis 3 ans avec des licences qui donnent l'impression d'avoir manqué de temps, de moyens ou de savoir-faire (Metal gear, PES, Resident Evil...).


Moi aussi j'ai du mal a comprendre, depuis PES 04 la team de Seabass n'a quasiment plus rien apporte au gameplay de PES et c'est seulement grace a la monte en puissance de FIFA que les carences du jeu de Konami ont ete mise a jour;puis on a attendu la reaction de Konami... elle n'est pas (encore?) arrivee, Ezteban a raison de souligner que c'est surprenant que cette demo partage autant les avis.
J'ai lu un avis d'un joueur qui disait que les equipes de Konami ont un an de retard sur la communaute de patcheur: PES 2010 ,mis a part les graphismes, ressemble trop a ce que l'on pouvait faire avec de tres bon patch du 09. Et pire encore certains defaut sont (re) apparus entre temps : les gardiens :non2: ,dire que c'etait une priorite (le pire dans tous ca c'est qu'un mec comme Bouffon avec toutes les stats a fon ne reussi pas a arreter une balle,finit le modif). Tout ceci pour dire que les equipes de Konami n'arrivent plus a innover, a proposer quelque chose de frais, de nouveau, et ne font que reagir en ajustant,forcement ca donne depuis 3 ans des jeu pas transcandant.
Autre chose en tapant "pes bug" sur youtube on tombe sur tellement de reponses que l'on se demande comment, et surtout pourquoi konami a sorti une de un truc aussi mal foutu :x .

:lol:

Mais j'ai vu du potentiel dans cette demo, Konami devrait facilement "fixer" pas mal de chose, enfin je l'espere (remember PES 2008 :uhuh2: )

Ezteban a écrit:Je ne pensais pas possible de pouvoir prendre le ballon directement au pieds du goal.... dans pes10, on peut... :@

J'ai ca pour toi




:-o
J'attend un patch officiel parce qu'ils abusent la :-?
PSN: oninou
Avatar de l’utilisateur
yagal
Super Mario Bros
Super Mario Bros
 
Messages: 1274
Inscrit le: Mer 21 Sep 2005 - 15:39
Localisation: Italie
Status: Hors-ligne

Messagepar yagal » Jeu 15 Oct 2009 - 20:26

Les test de PES 2010 sont disponibles sur les differents sites italiens, en francais ya juste Rivaol et JulienC (saurez vous trouver lequel des 2 est une blague :lol: ).Vu que ces site sont de qualitay je vais me baser sur leur test et sur mes impressions lors de la demo pour une toute petite verification des promesses:

Une jouabilité plus intuitive
:ange: Oui le jeu a une jouabilite plus intuitive.

une défense de zone intuitive couvrira tous les espaces
Mieux que l'annee passe mais le bloc equipe se desolidarise un peu vite, et l'IA ne va pas au contact que ce soit sur les balles arretees ou en 1 contre 1, on dirait que tout est fait pour eviter de mettre a contribution la physique douteuse.

les gardiens de but seront plus polyvalents avec des talents de même nature que ceux que l'on observe chez les gardiens les plus performants.
:cartonjaune: :x

Ce qui touche aux arbitres a également été retravaillé, avec des éléments d'IA plus spontanés qui rendront plus équitables leurs interventions durant les matchs.
:ange: , mais a verifier sur la longueur.

De nouveaux mouvements et des animations retravaillées
Mais il reste du boulot a faire, impardonable les animations des joueurs lors des couses et des impacts,plus d'animations contextuelles genre un joueur qui saute pour eviter la balle j'ai vu ca chez le concurent l'autre jour :D


Des ambiances plus vivantes et plus crédibles dans les stades
Les réactions dans les tribunes seront bien plus variées, avec de nouveaux chants et acclamations. La subtile différence d'un match à domicile ou à l'extérieur sera reproduite et le public réagira spontanément à certaines situations dans le jeu pour montrer son mécontentement ou sa joie liés aux actions sur le terrain.

Mais les chants ne sont pas au top


De même, les commentaires seront entièrement revus pour accompagner le jeu de façon plus spontanée et plus concise.
Ne peut me prononcer

Un mode Master League refondu et enrichi
Le mode Master League a été complètement renouvelé avec le développement des aspects de management : il offrira aux joueurs la possibilité de gérer une équipe sur une période bien plus longue. L'UEFA Champions League, sera bien intégrée au mode Master League.

:ange:

Une IA bien plus performante
Par exemple, si le joueur en possession du ballon est connu pour la qualité de ses centres, il y aura plus d'attaquants qui se placeront dans la surface de réparation pour réceptionner ses passes. De même, un joueur connu pour être un bon dribbleur se verra surveillé par les défenseurs, particulièrement sur son côté favori, et les attaquants de pointe seront automatiquement pris en charge par des milieux de terrain lorsqu'ils recevront le ballon.

:ange:

Davantage de possibilités stratégiques
:ange: , Mais le systeme de carte est un peu broillon.

Un nouveau système de tirs au but,Un tout nouveau système a été mis au point, pour offrir un plus grand contrôle sur les tirs, leur placement et leur précision.
:ange: , Je me demande pourquoi c'est arrive si tardivement

Des fonctionnalités en ligne plus développées
L'histoire nous le dira.

Ce que je crois:
Konami a maintenu ses promesses ils n'ont pas mene a bien tout les objectifs mais au moois ce qui avait ete annonce a vraiment ete travalle, ce qui nous donne un bon jeu de foot, bien equilibre, tres fun a jouer mais qui prenste encore des defauts reccurents a la serie,PES 2010 est le meilleur des PES (pour l'instant) , mais pas le meillieur jeu de foot, et c'est ca le probleme (ou pas d'ailleur). PES 2010 manque cruellement d'innovation majeure, de prise de risque cette edition est juste une mise a niveau avant ce qui s'annonce comme etant l'episode revolutionnaire ,mais ca c'est une autre histoire.

8.5/10

:ange: = promesse tenue
PSN: oninou
Avatar de l’utilisateur
yagal
Super Mario Bros
Super Mario Bros
 
Messages: 1274
Inscrit le: Mer 21 Sep 2005 - 15:39
Localisation: Italie
Status: Hors-ligne

Messagepar Ezteban » Jeu 15 Oct 2009 - 21:10

Etant donnée que pes 10 n'égale pas le 5 qui reste le dernier très bon pes... je doute qu'on puisse le qualifier de meilleur pes.... au mieux il reste au niveau du 6 qui marquait deja la chute de la série....

Il reste loin derrière fifa encore une fois....

Allez encore deux trois épisodes et peut etre qu'il arrivera à rettrapper son retard mais là j'ai comme un doute.... le discours façon nintendo "cette année c'était pourri mais l'année prochaine ca va tout fracasser" ca ne marche pas sur le long terme...
Image
Avatar de l’utilisateur
Ezteban
Liquid Mario
Liquid Mario
 
Messages: 2975
Inscrit le: Lun 23 Fév 2004 - 11:58
Status: Hors-ligne

PrécédentSuivant

Retour vers PC et autres consoles

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité