Zelda : a link between worlds (avis, et donc spoils)

Les consoles portables (3DS, NDS, GBA, GBC, GB, et même Virtual Boy et Game & Watch) sont à l'honneur dans ce salon.

Zelda : a link between worlds (avis, et donc spoils)

Messagepar Jambon » Mer 27 Nov 2013 - 19:37

Hello,

Je n'ai pas vu de topic concernant les avis sur le jeu cité en objet (dit "le laideron" :D ), donc je me permet d'en créer un. Et comme j'ouvre le topic, ben je vais commencer ;-) .

Déjà, je précise que j'avais un très mauvais a priori sur le jeu. Son aspect tout d'abord, que je trouvais vraiment laid (cf. mon ptit troll deux lignes au-dessus :) ). Et également sur le fond, car si les déclarations de Aonuma étaient pleines de promesses quant à une remise en cause salutaire de certaines conventions, les différents trailers établissaient clairement que la structure du jeu était ultra classique (3 pendentifs blabla... 6 ou 7 nouveaux donjons blabla... un objet principal à utiliser par donjon blabla...).

L'aspect visuel d'abord. Franchement, très bonne surprise, même si sentiment mitigé au final. Jeu en mains, je me suis rendu compte à quel point les différents trailers (y compris celui téléchargeable directement sur la console) ne font pas honneur à la vraie "beauté" (toutes proportions gardées) du titre. C'est à peu près lisse, propre, assez agréable à regarder. A mille lieux de la bouillie ultra pixelisée des vidéos, même sans les mettre en plein écran d'ailleurs. Mais au-delà de ça, j'ai vraiment été séduit par le côté très rondouillard du jeu. Je comprend mieux le parti-pris esthétique. Y a vraiment un côté "monde de poupées", et ce même sans la 3d (toutes façons, je la vois pas :D ), et j'ai trouvé un vrai charme au jeu, enfantin, mais dans le bon sens du terme.

Par contre, niveau cinématiques, pas de bonne surprise, c'est vraiment moche, tout à fait dans un esprit Mii à vomir, Link en tête. Pas de bonnes surprises non plus en ce qui concerne certaines couleurs, et c'était déjà très visible sur les trailers. C'est parfois-souvent criard, les couleurs sont mal assorties. Ça passe encore en Hyrule dans la mesure où certaines couleurs semblent plus pastels que sur les 1res vidéos du jeu, par contre, en Lorule, ça pardonne pas, beaucoup de couleurs sont immondes et mal accordées entre elles. Sensation très bizarre du coup, exactement comme sur Skyward sword, d'alterner très rapidement entre des environnements très harmonieux et d'autres coloriés par des enfants de maternelle.

Ordre libre des donjons et location des objets. Ça, c'était super. Tous les donjons sont à peu près d'égale difficulté donc pas de souci à en aborder un plutôt qu'un autre dès qu'on arrive à Lorule. A défaut d'être révolutionnaire, c'est tout de même bien agréable de jouer "sa" partie, comme on l'entend, et de retrouver un peu des sensations du Zelda originel dans ce titre (le côté prise de tête en moins). Par contre, la location d'objets, ça c'est la vraie bonne idée, j'ai adhéré à 100%. Pour la simple et bonne raison que d'avoir accès à presque tout l'arsenal immédiatement pousse vachement à l'exploration. Ne pas être freiné par le côté "merde, j'ai pas tel objet", loin de rendre le jeu trop accessible, pousse au contraire à fouiller dans les moindres recoins, et c'est un plus vraiment appréciable, qui plus est sur un épisode portable (et perso, je ne joue sur portable qu'en nomade).

Les donjons. Mitigé. Ils sont très très courts, pour une paire, on les fait même aussi vite que les palais les plus faciles de Zelda 1. Perso, c'est pas pour me déplaire, au contraire. Courts et bien garnis. Toujours dans le cadre d'une expérience vraiment nomade, c'est très agréable de pouvoir se faire un donjon intégral le temps d'un trajet de 40 minutes. Truffés de bonnes idées (merci la fonction "hiéroglyphe", vraiment tripante). Mais les bonnes idées sont toujours bien trop téléphonées. On cherche très peu en définitive, on essaie, c'est la bonne solution, on avance. Vraiment dommage, d'autant que certains Zelda trop faciles compensaient parfois par de bonnes énigmes un peu tarabiscotées, mais c'est vraiment pas le cas ici, et à moins de ne pas être coutumier de la série, c'est presque impossible de se retrouver bloqué dans un donjon. Ça mis à part, ils sont très très bien foutus, c'est du Zelda, mais ça roule tellement qu'ils en sont fatalement décevants. D'autant plus que visuellement, ils manquent cruellement de personnalité.

Les musiques. Excellentes, mais trop de repompe d'A Link to the past. Les remix orchestraux sont supers, mais la présence de quelques musiques inédites d'ambiance excellentes dans quelques donjons font qu'on regrette de ne pas avoir de l'inédit pur jus tout au long de l'aventure.

Le pouvoir "hiéroglyphe". Ca c'est la super idée du soft. Enfin perso, j'adore. Déjà, visuellement, j'adore l'effet, avec la ptite altération des musiques. et l'apport au gameplay est considérable. Jouer en 2d, mais penser en permanence également en 3d, mais à plat :D . Et de ce point de vue, dommage qu'ils aient choisi de ne pas plus torturer le joueur, car l'utilisation du pouvoir, même si elle est permanente, s'impose 80% du temps comme une évidence sur la façon dont on va s'y prendre, notamment dans les donjons, et si la structure de ceux-ci avait été plus tarabiscoté, on aurait vraiment eu des donjons de folie. Principe à réutiliser absolument ! Dans une suite à Majora's mask par exemple ;-) . L'idée est excellente, faudrait juste la pousser plus loin pour accoucher d'un jeu vraiment terrible.

La réutilisation du monde de A Link to the past. oui mais non. L'effet nostalgie a bien marché, un vrai plaisir de parcourir de nouveau ces décors en y faisant des choses totalement différentes, mais en définitive, toutes les bonnes idées contenues dans ce jeu (hiéroglyphe en tête) auraient été encore plus enthousiasmantes dans un environnement tout nouveau tout beau. Par contre, franc carton rouge pour Lorule, car pour un monde qui n'est PAS le dark world, il lui ressemble quand même un peu beaucoup :D

La difficulté. Trop facile, et mal dosée en regard du mode héroique. Les combats posent pas de problème (ça, c'est comme d'hab), mais les énigmes non plus. Le vrai sel du jeu vient donc de l'exploration, mais sans ça, il aurait été un peu fade. C'est d'autant plus frustrant tant de facilité qu'à certains moments, on reprend espoir, on se dit que le jeu devient difficile (quand les cyclopes vous foncent dessus, ou pire, quand les centaures vous envoient au game over après une seconde et demie de souffle de feu sur vous alors que vous avez tous vos coeurs :D ), mais ça reste de l'exceptionnel. Quand au mode héroique, que j'ai voulu tenter, il est un peu trop abusé dans le sens contraire :uhuh: . Mourir en se faisant toucher deux fois par une souris, c'est aberrant.

Le scénar"... Bon, ben c'est du Zelda pas inspiré, comme souvent maintenant. Mais bon, comme j'ai gardé une grande part de mon âme d'enfant, le souhait final de Link et Zelda devant la triforce et sa réalisation dans l'autre monde m'ont quand même touché :D . Et puis je me suis bien fait avoir sur la véritable identité de Lavio :) . Je commençais à avoir des doutes à certains de ses commentaires assez loin dans l'aventure, mais je ne pensais pas à CA.

L'humour. Bien présent, tout du long, et une façon pour la série de se moquer d'elle-même qui fait sourire un paquet de fois dans le jeu, très Link's awakening dans l'esprit.

Le boss de fin. Marrant :D . En tout cas, cette "fusion" m'a amusé. et s'il est très facile à battre, la "façon" de le battre est très marrante elle aussi.

Bref, ce n'est pas encore le Zelda d'excellence qu'on a plus eu depuis tant de temps. Trop facile, pas toujours beau, une nouvelle fonctionnalité géniale, très exploitée, mais pas suffisamment pour mener la vie dure au joueur.

A côté de ça, c'est vraiment un jeu rapide, nerveux, définitivement idéal pour se faire une grande aventure en nomade. Truffé de bonnes idées, libre, et tout dans le jeu te pousse à fouiller et à explorer, avec grand plaisir. C'est très loin du Zelda inoubliable qui marquera l'histoire du jeu vidéo, mais c'est clairement un très très bon jeu d'aventure portable.
Avatar de l’utilisateur
Jambon
Luigi
Luigi
 
Messages: 70
Inscrit le: Ven 15 Oct 2010 - 13:09
Status: Hors-ligne

Re: Zelda : a link between worlds (avis, et donc spoils)

Messagepar Quizzman » Lun 02 Déc 2013 - 16:28

Désolé, j'ai mis un moment à valider ton post, my bad.

En même temps vu la longueur... O_o

(j'ai pas lu je précise)
Un topic à mettre au musée ? Faites en la demande en m'envoyant un MP, j'ai la mémoire courte. :D
Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
Quizzman
Admin
Admin
 
Messages: 15246
Inscrit le: Jeu 20 Oct 2005 - 19:19
Localisation: Maybe behind you...
Status: Hors-ligne

Re: Zelda : a link between worlds (avis, et donc spoils)

Messagepar Jambon » Mar 03 Déc 2013 - 11:57

Ah ben merci pour la validation ! A vrai dire, je pensais que le truc avait foiré et que le sujet avait disparu dans les limbes, donc merci, bonne surprise (y)

T'exagère, y a parfois ici des commentaires vachement plus longs (de toi y compris ;-) ) :P

Toutes façons, en le relisant, je m'aperçois qu'il n'y a pas vraiment de spoil. surtout des impressions en vrac, mais sans vraiment détailler à propos du déroulement du jeu.

Et puis entre temps est apparu le fil de discussion sur le sondage où on peut donner son avis, donc ça me parait plus pertinent de laisser crever ce sujet ici présent ;-)
Avatar de l’utilisateur
Jambon
Luigi
Luigi
 
Messages: 70
Inscrit le: Ven 15 Oct 2010 - 13:09
Status: Hors-ligne

Re: Zelda : a link between worlds (avis, et donc spoils)

Messagepar Quent1500 » Ven 27 Déc 2013 - 10:30

HAAA ! J'ai fini de lire !
Enfin ayant eu la chance de pouvoir télécharger le jeu sur le E-Shop (avec une 3DS non collector) le 24 ! j'ai pu y jouer ! Au niveau de Lorule je ne suis pas d'accord c'est un royaume déchiré, donc il est pour moi "normale" de ne pas avoir des couleurs harmonieuse ! (Après c'est un avis personnel )
C'est vrai que les donjons sont court, bien pour les trajets en voiture !
Après je bloque (oui je bloque) au donjon dans Lorule (qui est a la place du palais de l'est j'ai pas le nom) impossible de comprendre comment éclairer les yeux !
Avatar de l’utilisateur
Quent1500
Oeuf de Yoshi
Oeuf de Yoshi
 
Messages: 2
Inscrit le: Ven 27 Déc 2013 - 09:54
Status: Hors-ligne

Re: Zelda : a link between worlds (avis, et donc spoils)

Messagepar Razzle » Sam 28 Déc 2013 - 17:32

Il faut aller au dernier étage et exploser les fenetres barricadées à coup de bombes, il me semble
Quiconque dit que StarFox Zero a des mauvais contrôles n'a jamais lâché un CUS (Charged Unlocked Shot) sur Lylatwars
Avatar de l’utilisateur
Razzle
Mario Bros
Mario Bros
 
Messages: 409
Inscrit le: Sam 22 Juin 2013 - 19:15
Status: Hors-ligne

Re: Zelda : a link between worlds (avis, et donc spoils)

Messagepar Quent1500 » Sam 28 Déc 2013 - 20:28

Justement comment aller au deuxième étage ?
Avatar de l’utilisateur
Quent1500
Oeuf de Yoshi
Oeuf de Yoshi
 
Messages: 2
Inscrit le: Ven 27 Déc 2013 - 09:54
Status: Hors-ligne


Retour vers Consoles portables Nintendo

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron